BFM Patrimoine

Immobilier: dans quelles villes européennes investir en 2016 ?

Cette année encore, Berlin se distingue en tête du classement des villes européennes les plus séduisantes en matière d’investissement, selon un classement établi par PwC.

Cette année encore, Berlin se distingue en tête du classement des villes européennes les plus séduisantes en matière d’investissement, selon un classement établi par PwC. - John Macdougall - AFP

Les investisseurs devraient regarder de plus près ce qui se passe sur le marché immobilier allemand. Selon un classement établi par PwC, Berlin et Hambourg offrent les meilleures perspectives d'investissement en Europe.

Et de deux! Cette année encore, Berlin confirme son attractivité auprès des investisseurs immobiliers, tous segments confondus (résidentiel, commercial et bureau). La capitale de l’Allemagne se distingue en tête des villes européennes les plus séduisantes en matière d’investissement, selon un classement établi par PwC.

L’étude souligne le dynamisme de certains secteurs comme l’industrie et les technologies ainsi que le profil des salariés allemands, plutôt "jeunes, internationaux et d’origines diverses". Le faible coût de la vie a également contribué au développement de Berlin, dont le statut de "ville culturelle et tendance" a dopé le marché immobilier, précise le cabinet d’audit. 

Une autre ville d’outre-Rhin sort du lot. Hambourg, qui s’était contentée d’une 4e place l’an passé, grimpe ainsi sur la 2e marche du podium. C’est l’un des marchés les plus actifs sur le Vieux-Continent, indique PwC, précisant que son immobilier est particulièrement prisé, notamment des étrangers. À noter aussi que dans le segment des bureaux, le taux de vacance locative a atteint un plus bas historique et de nouveaux immeubles devraient voir le jour en 2016.

D'une manière générale, l’Allemagne est un pays attractif, offrant "une meilleure visibilité économique et une stabilité fiscale", a récemment confirmé Aurélie Lemoine, directeur de la recherche et des études chez CBRE citée par Le Figaro.

Madrid et Copenhague ferment la marche

De son côté, Dublin (3e) attire toujours beaucoup de capitaux, la plupart des investisseurs interrogés estimant que la rentabilité est au plus haut dans la capitale irlandaise.

"Ceux qui ont déjà investi dans la ville ou qui ont l’intention de le faire à très court terme vont sûrement profiter de rendements élevés", ajoute l’étude. Dans l'immobilier de bureau, les entreprises à la recherche de grandes surfaces risquent toutefois de ne pas trouver preneur, et ce pendant quelques années encore, prévient le cabinet. Même si, du côté des propriétaires, la rentabilité locative est attendue en hausse.

Enfin, Madrid et Copenhague ferment la marche de ce top 5, PwC évoquant des investissements moins intéressants dans ces deux villes... Cliquez ici pour lire la suite

Julien Mouret