BFM Patrimoine

Immobilier: ces villes (encore abordables) où investir vaut la peine

Les 10 villes que les investisseurs devraient regarder de près, selon le site SeLoger.com.

Les 10 villes que les investisseurs devraient regarder de près, selon le site SeLoger.com. - Eric Piermont - AFP

Les prix des logements anciens commencent à remonter un peu partout en France. Mais certaines villes échappent à ce mouvement, créant des opportunités pour les investisseurs.

La baisse continue des taux d'intérêt est une bonne nouvelle pour les ménages qui veulent devenir propriétaires de leur logement. Mais également pour les investisseurs à la recherche d'une alternative aux produits d'épargne (Livret A, PEL), dont le rendement a fortement diminué. Et ils sont apparemment de plus en plus nombreux à vouloir placer leur argent dans la pierre. En juillet, ces derniers représentaient 12% des nouveaux crédits immobiliers, contre 10% le mois précédent, selon un récent communiqué de la Banque de France.

Problème: les taux des crédits immobilier, toujours au plus bas, font désormais clairement grimper les prix dans l'ancien. Depuis le début de l'année, ils ont progressé dans huit villes sur onze, même à Paris (+2,7%) où la tendance s'est inversée pour la première fois depuis 2011, a expliqué sur BFM Business Sébastien De Lafond, le patron de Meilleursagents.com. Même son de cloche à Nantes (+2,2%), Bordeaux (+3%) et Lyon (+3,5%).

Les prix baissent à Perpignan

Cette inversion de tendance n'arrange pas les investisseurs, notamment ceux qui convoitent des logements au prix suffisamment abordable pour accroître le rendement locatif. Dans ce contexte, mieux vaut donc ne pas se lancer les yeux fermés. Le site SeLoger.com a ainsi identifié 10 villes que les investisseurs potentiels devraient regarder de plus près. En clair, celles où les prix au m² ont le plus baissé au cours des douze derniers mois, et où la demande locative reste forte.

En tête de ce palmarès figure Perpignan, qui affiche une baisse de près de 7%, à 1.573 euros/m². Une aubaine alors que le prix moyen d'un logement en France est de 3.477 euros du m². Autres villes moyennes à privilégier: Cliquez ici pour lire la suite

Des prix en hausse presque partout

Depuis le 1er janvier, le site MeilleursAgents.com constate une hausse de +2,7% à Paris, +3,5% à Lyon, +2,9% à Bordeaux. D'autres grandes villes comme Rennes (+0,1%), Lille (+0,6%) ou Montpellier (+0,4%) progressent moins vite. Strasbourg (-3%), Marseille (-1,1%) et Nice (-0,2%) échappent à la tendance générale.

En Ile-de-France, la situation est un peu particulière, la hausse constatée à Paris s'estompe en proportion de l'éloignement de la capitale. Les départements limitrophes (92, 93, 94) progressent alors que les prix diminuent en Grande Couronne.

J.M.