BFM Patrimoine

Immobilier: 2015, la bonne année pour acheter?

Les Parisiens sont les plus convaincus par le placement dans la pierre.

Les Parisiens sont les plus convaincus par le placement dans la pierre. - Lionel Bonaventure - AFP

Plus de la moitié des Français estiment que 2015 est la bonne année pour acheter un bien immobilier. Pour autant, ils ne sont que 12% à envisager de le faire, selon une étude de Meilleurtaux.

L'année 2015 sera-t-elle celle de la reprise du marché immobilier? Un très léger vent d'optimisme semble en tout cas souffler en ce début d'année. Tout d'abord, les Français considèrent toujours que la pierre est un placement sûr, selon une étude de Meilleurtaux publiée ce mardi 13 janvier. 78% d'entre eux en sont persuadés.

Parmi eux, ce sont les Parisiens et les habitants de la région parisienne qui en sont les plus convaincus à 82%, dont plus de 30% "tout à fait". Les cadres et les professions intellectuelles supérieures revendiquent le plus leur foi dans la pierre avec 90% de convaincus. Mais les ouvriers comptent tout de même 71% de persuadés.

De plus, plus de la moitié des personnes interrogées pensent que 2015 est la bonne année pour acheter. C'est le cas de 64% des CSP+ et 49% des CSP-. Parmi ceux qui ont un projet immobilier en 2015, ils sont près de 90% à considérer 2015 comme la bonne année. Et 48,5% de ceux qui ont un projet en 2016, ou plus tard, considèrent tout de même 2015 comme la bonne année pour acheter.

Enfin, la moitié des Français pensent que les prix vont se maintenir aux niveaux actuels. 35% tablent même sur une baisse. Une estimation pas forcément impossible. En 2014, les prix des appartements a reculé de 1,9% sur la France entière. Et en 2015, à Paris, les notaires tablent sur un prix au mètre carré qui passe sous les 8.000 euros.

Et ils sont 66% à estimer que les taux vont se maintenir au niveau actuel et 17% qu'ils vont encore baisser un peu. Là également, une idée qui n'a rien de farfelue. En décembre, les taux annuels des crédits immobiliers ont atteint 2,36%, contre 2,38% le mois précédent, selon l'observatoire Crédit Logement CSA.

Situation financière stable

Néanmoins, l'optimisme s'arrête là. Les Français ne sont que de 12% à envisager d'acheter en 2015. Et cela s'explique par deux raisons.

Tout d'abord, seuls 13% pensent que leur situation financière va s’améliorer et près de la moitié parient sur un statu-quo par rapport à 2014. 38% des personnes interrogées envisagent même une détérioration de leur situation personnelle.

De plus, 71% pensent par exemple que la politique actuelle n’incite pas à l’investissement locatif et près de 60% pensent que les politiques successives mises en place au cours des 15 dernières années n’ont pas servi.

Par ailleurs, en matière d'octroi de crédit immobilier, 56% des personnes interrogées considèrent que les banques ne prennent pas assez de risque et devraient accorder plus de crédit immobilier. "Il est intéressant de noter que plus les répondants sont âgés, plus leur jugement sur les banques est sévère.

Ainsi les 65 ans et plus considèrent à 65% que les banques ne prennent pas assez de risque pour "seulement " 47% des 25-34 ans. Cette catégorie juge la politique d’octroi de ces dernières années en matière de crédit immobilier à 48% plutôt équilibrée", remarque Hervé Hatt, Président de Meilleurtaux.com.

D. L.