BFM Patrimoine

Hidalgo refuse la possible suppression des aides à la pierre

Des aides à la pierre pourraient être supprimées

Des aides à la pierre pourraient être supprimées - Bertrand Guay - ADP

La maire de Paris "appelle le gouvernement à faire preuve de responsabilité".

La maire de Paris Anne Hidalgo (PS) s'est inquiétée vendredi d'une possible suppression dans le projet de budget 2016 des "aides à la pierre", des subventions versées aux bailleurs sociaux pour un montant de 400 millions d'euros.

"Dès 2016, l'Etat supprimerait ses aides à la pierre, en abandonnant collectivités et bailleurs sociaux. Sans même attendre l'année prochaine, il se désengagerait dès cette année du financement de 1.000 logements sociaux", indique-t-elle dans un communiqué à propos de la réforme du financement du logement social annoncée par le gouvernement.

"Je ne peux accepter, au nom des Parisiens qui attendent un logement abordable, que Paris perde ainsi une part notable de sa capacité de soutien au logement social. J'appelle le gouvernement à faire preuve de responsabilité. L'enjeu est tout autant économique vis-à-vis de l'activité des entreprises du BTP que social pour maintenir les classes moyennes et populaires à Paris", ajoute-elle.

D. L. avec AFP