BFM Patrimoine

Euro 2016: 1.000 euros la nuit pour un hôtel 3 étoiles, qui dit mieux?

Pendant l'Euro 2016, certains hôtels pratiquent des tarifs beaucoup plus élevés que la normale.

Pendant l'Euro 2016, certains hôtels pratiquent des tarifs beaucoup plus élevés que la normale. - Franck Fife - AFP

"Certains établissements ou propriétaires de locations saisonnières profitent de la compétition de football pour relever leurs tarifs. Et certains n'y vont clairement pas de main morte, comme ce 3 étoiles à Marseille où le prix de la chambre culmine à 1.000 euros le jour du premier match au Stade Vélodrome."

L'Euro 2016 approche à grands pas. Dans moins de deux mois, 10 villes françaises vont connaître un afflux de visiteurs venus des quatre coins du monde pour supporter leur équipe de football favorite. En attendant, les hôtels se frottent les mains. Plus la compétition se profile, plus les tarifs montent en flèche, avait ainsi souligné l'UFC-Que Choisir dans une étude publiée en février dernier.

Selon l'association de défense des consommateurs, le prix d'une chambre pour deux adultes passe ainsi de 93 euros à 167 euros entre la semaine précédant le match et le jour de la première rencontre (10 juin), soit une hausse moyenne de près de 80%!

Les données recueillies au mois de janvier par l'UFC (440 hôtels) ont révélé des hausses de prix variables selon les lieux. Mais la plus impressionnante a été enregistrée à Marseille où le prix de la chambre du Best Western aéroport -un hôtel 3 étoiles- culmine à 1.000 euros le jour du premier match au Stade Vélodrome, contre 80,75 euros la semaine précédente (+1.138%).

L’Ibis Saint-Denis stade Ouest, en banlieue parisienne, affichait également des tarifs très élevés: +936% avec une chambre à 408 euros le jour du match d’ouverture France-Roumanie, contre 39 euros la semaine précédente. Toutefois, c'est à Paris et à Saint-Denis que les hausses de prix sont...

Cliquez ici pour lire la suite

Julien Mouret