BFM Patrimoine

Des bouches d'égouts transformées en logements miniatures

Un nouveau courant artistique est né à Milan, en hommage aux sans-abris du monde entier.

Un nouveau courant artistique est né à Milan, en hommage aux sans-abris du monde entier. - Biancoshock

"Un artiste qui vit à Milan a eu l’idée de décorer à sa façon de minuscules espaces enfouis sous terre pour en faire une chambre, une cuisine ou une salle de bain."

Si vous avez un jour la chance de flâner dans les rues de Milan, vous ne verrez plus jamais les bouches d’égout comme avant. Biancoshock, un artiste de rue qui a choisi le détournement de l’espace urbain comme mode d’expression, a eu l’idée de décorer à sa façon ces minuscules espaces enfouis sous terre pour en faire une chambre, une cuisine ou une salle de bain.

Baptisé "Borderlife", ce projet qui va bien au-delà du concept de "tiny houses" venu des États-Unis est en quelque sorte un hommage aux sans-abris du monde entier qui n’ont pas les moyens de se loger décemment, comme à Bucarest où des centaines de personnes vivent dans des bouches d’égout. "Si des problèmes ne peuvent être évités, rendez-les confortables", résume Biancoshock pour décrire son œuvre.

Le street artist italien se proclame du mouvement de "l’éphéméralisme", un nouveau courant artistique qui consiste à créer des œuvres éphémères dans l’espace, mais dont la fin n'est jamais précisément définie. Il a réalisé quelque 650 projets différents à travers l’Europe, dont certains sont présentés sur son site Internet.

>> Voir plus de photos

Découvrez d'autres articles "Insolite" sur LaVieImmo.com

null

Julien Mouret