BFM Patrimoine

David et Victoria Beckham lorgneraient un manoir à 200 millions

Vivant à Los Angeles, les Beckham veulent déménager, et ils auraient eu un coup de foudre pour une luxueuse propriété de 19.000 m². Visite guidée de ce bien immobilier d'exception.

"Le jardin est trop petit pour que les enfants puissent jouer au football (…)". C’est ce qu’a récemment déclaré Victoria Beckham, l’épouse de la star internationale du ballon rond aujourd’hui à la retraite, à propos de la maison à 30 millions d’euros que le couple vient de mettre en vente à Los Angeles, dans le quartier branché de Bel Air. Il se murmure déjà que Stan Kroenke, l'actionnaire majoritaire d'Arsenal, serait potentiellement intéressé par le bien malgré sa récente acquisition de folie au Texas.

Depuis, une rumeur enfle au sujet d’un immense manoir de 5.200 mètres carrés, pour lequel les deux tourtereaux auraient eu un véritable coup de foudre. Son prix? 200 millions de dollars (188 millions d’euros), rapporte le Daily Star Sunday, qui croit savoir que cette luxueuse propriété de 19.000 m² correspond parfaitement aux attentes des Beckham.

Des chiffres à donner le tournis

Une somme colossale, mais que ces derniers peuvent aisément débourser s'ils se portent acquéreurs, leur fortune étant estimée à plus de 600 millions d’euros selon Forbes. Rénovée en 2011, la demeure que l'agence immobilière de prestige Christie's International Real Estate propose sur son site comprend 123 pièces, 14 chambres et 27 salles de bain. Elle est également équipée d’un studio d'enregistrement, d’une salle de danse, d'un court de tennis et d’une grande piscine.

Construite en 1988, la villa appartient aujourd’hui à Petra Ecclestone Stunt, la fille du patron de la Formule 1. Elle l’avait acquise en 2011 pour 85 millions de dollars (80 millions d'euros), à l’époque où la maison était considérée comme la plus chère des États-Unis. Victoria et David Beckham sont également propriétaires à Londres, au coeur d'un quartier villageois plein de charme (Holland Park), mais également d'une propriété de 80 hectares sur la Côte d'Azur.

Julien Mouret