BFM Patrimoine

Crédit immobilier: qui profite le plus de la baisse des taux?

La baisse des taux de crédit immobilier s’est poursuivie sur la première quinzaine de mars, renforçant le pouvoir d'achat immobilier des Français.

La baisse des taux de crédit immobilier s’est poursuivie sur la première quinzaine de mars, renforçant le pouvoir d'achat immobilier des Français. - Patrick Kovarik - AFP

"Les taux d'intérêt ont de nouveau reculé sur la première quinzaine de mars, améliorant le pouvoir d'achat immobilier des acquéreurs potentiels. Si tout le monde en profite, les habitants de la moitié ouest de la France sont les mieux lotis."

La baisse des taux de crédit immobilier s’est poursuivie sur la première quinzaine de mars, établissant de nouveaux records. Et ce mouvement pourrait s'accélérer dans les prochains mois compte tenu des dernières annonces de la Banque centrale européenne. Le courtier Meilleurtaux a fait état mardi d’un recul compris entre 0,15% et 0,35%. Ce sont les emprunteurs résidant dans l’Ouest et le Sud-Ouest de la France qui bénéficient des taux les plus bas: 1,51% en moyenne sur 20 ans pour les meilleurs dossiers, hors assurance. L’Est et l’Ile-de-France enregistrent également des baisses notables bien qu'inférieures, souligne le spécialiste.

Plus de pouvoir d'achat immobilier

Dans ce contexte, le pouvoir d’achat immobilier des emprunteurs s’améliore dans toutes les grandes villes de France, avec toutefois de fortes disparités. Sans surprise, Marseille et Toulouse culminent encore en tête du palmarès. Dans ces deux métropoles, avec un crédit sur 20 ans et des mensualités de 1.000 euros on peut s'offrir 86 mètres carrés, soit 2 mètres carrés de plus qu’en février. Suivent Strasbourg, Montpellier et Nantes avec environ 80 mètres carrés (+2). En queue de peloton, Lille et Nice avec respectivement 72 et 52 mètres carrés et 1 seul mètre carré supplémentaire d’un mois sur l’autre. Paris ferme la marche, mais passe pour la première fois le seuil des 25 mètres carrés, soit 5 de plus qu’en 2011. 

L’ensemble des grandes villes de France a donc bénéficié de cette baisse de taux. Mais qui en a le plus profité parmi les différentes catégories d’emprunteurs? Lire la suite sur LaVieImmo.com

Julien Mouret