BFM Patrimoine

Construction de logements: votre ville est-elle une bonne élève?

470 communes seront gratifiées par l'État pour leurs efforts de construction. Et c'est la région Ile-de-France qui bénéficiera de l'enveloppe la plus conséquente.

470 communes seront gratifiées par l'État pour leurs efforts de construction. Et c'est la région Ile-de-France qui bénéficiera de l'enveloppe la plus conséquente. - Pascal Guot - AFP

Les communes qui font des efforts en matière de construction de logements vont être récompensées par l'État. La région Ile-de-France va ainsi recevoir le montant d'aides le plus élevé: 13 millions d'euros.

Alors que certaines villes françaises sont exposées à des sanctions financières à cause de leur manque de logements, d'autres ont droit à un bonus pour les inciter à construire. Le gouvernement a en effet mis en place une aide aux "maires bâtisseurs", d'un montant de 2.100 euros par logement construit dans les régions où l'offre de logements est très faible.

Au total, ce sont pas moins de 470 communes, dont la liste est publiée par arrêté au Journal officiel ce vendredi, qui bénéficieront de cette aide versée par l’État.

Le principe d'une aide aux communes "participant à l’effort de construction de logements" a été acté par un décret du 24 juin 2015, auquel 1.232 communes en zone dite "tendue" (Paris, Côte d'Azur...) sont éligibles, sur la base des permis de construire délivrés au premier semestre 2015.

Mais pour l'heure, seules 470 ont été retenues en fonction de ce critère. La région Ile-de-France va recevoir le montant d’aides le plus élevé, soit 13 millions d’euros, suivie par les départements d’Outre-mer (5,8 millions d’euros), la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et la région Rhône-Alpes (2,9 millions d’euros chacune), et enfin les régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon (2,8 millions d’euros).

>> Liste des 470 villes recevant l'aide de l'État

Romainville, commune la plus aidée

La commune qui bénéficiera de l’aide la plus conséquente est Romainville (Seine-Saint-Denis), dotée de 1.435.350 euros, suivie par des villes telles que Villejuif (Val-de-Marne) avec 1.178.940 euros, la Seyne-sur-Mer (Var), qui touchera 961.800 euros ou encore Kourou (Guyane), qui recevra 749.070 euros.

Une nouvelle aide sera débloquée l’an prochain pour les maires bâtisseurs. Elle sera également calculée sur la base des permis de construire, mais cette fois-ci "accordés au second semestre 2015, et déclarés avant le 31 mars 2016", précise le ministère du Logement dans un communiqué.

Léo Monégier avec AFP