BFM Patrimoine

Cette nouvelle qu'on n'attendait pas de sitôt dans l'immobilier

En dépit d'un faible niveau de demande, le coût de la pierre a renchéri dans la capitale en septembre.

En dépit d'un faible niveau de demande, le coût de la pierre a renchéri dans la capitale en septembre. - Bertrand Gay - AFP

Les bailleurs qui n'étaient jusque là pas "vendeurs" vont peut-être changer leur fusil d'épaule. Selon une étude, le prix des petites surfaces à Paris a rebondi en septembre, ce qui n'était pas du tout attendu.

Elle peut sans doute paraître modeste, mais c'est une bonne surprise aux yeux de certains professionnels de l'immobilier. Le prix moyen des appartements à Paris a augmenté de 0,5% le mois dernier, selon le site Meilleuragents.com. Une tendance tirée par la performance des petits biens, qui affichent +1% en septembre.

L'augmentation est "surprenante", d'après le site d'informations immobilières, comparée à la baisse de -0,1% qu'enregistrent les appartements plus grands, de 3 pièces et plus.

Et surtout, elle intervient au lendemain de l'entrée en vigueur de l'encadrement des loyers, le 1er août dernier, censée selon de nombreux observateurs figer le marché de la location, mais aussi celui de la vente.

L'encadrement des loyers déjà anticipé par les investisseurs

Alors, quelle est l'explication? Peut-être la baisse de prix déjà conséquente de ces petits appartements: "On constate que du 1er janvier 2014 au 1er octobre 2015 (21 mois), la baisse des prix des petites surfaces a été de -4,2%, alors que les grandes surfaces ne baissaient que de -3% sur la même période", souligne le site Meilleursagents.

"Cela semblerait indiquer que les investisseurs ont déjà en parti agi par anticipation de l’encadrement des loyers". Un réajustement conjoncturel qui rend difficile, dès lors, les prévisions quant à la poursuite de ce mouvement dans les mois à venir. Même si, autre signe encourageant... Cliquez ici pour lire la suite.

Retrouvez les prix au m² ville par ville, partout en France

null

Léo Monégier