BFM Patrimoine

Cécile Duflot veut mettre fin "au cadeau fiscal sur le gasoil"

Cécile Duflot, ministre du Logement

Cécile Duflot, ministre du Logement - -

Cécile Duflot, invitée sur RMC-BFMTV ce jeudi 27 juin, a annoncé pour 2014 une fiscalité écologique sans toutefois évoquer de hausse des taxes sur le carburant préféré des Français.

"Il est temps de rétablir les choses". Cécile Duflot, ministre du Logement, invitée sur RMC-BFMTV, entend mettre fin au "cadeau fiscal sur le gasoil". Selon elle, il s'agit aujourd'hui "d'une dépense inutile qui cautionne une énergie dangereuse sur la santé". Et si Cécile Duflot n'a pas voulu dire clairement qu'elle était favorable à une taxe sur le gasoil, elle annonce néanmoins qu'elle voudrait "qu'on arrête avec ce cadeau, sans mettre brutalement les gens dans la difficulté".

La ministre voudrait que le gouvernement apporte un cap écologique "plus affirmé". Ce cap-là, d'après elle, créera de l'emploi.

"Il faut encadrer les loyers"

Par ailleurs, la ministre est revenue sur son projet de loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) présenté hier, mercredi 26 juin, en Conseil des ministres. Elle a tout d'abord déclaré qu'il n'allait pas "rajouté des textes en plus, mais remplacer des textes déjà existants". Elle insiste beaucoup sur l'importance d'apporter plus de clarté et de transparence dans ce secteur.

Concernant la garanti universelle des loyers, Cécile Duflot explique son triple intérêt. "Elle garantit les propriétés de recevoir leur loyer, elle supprime la caution, et elle permet de prévenir les expulsions". Mais la ministre ne répond pas à la question que tous les propriétaires se posent : combien cela va leur couter? Elle laisse seulement entendre que cela sera "surement moins de 1 ou 2% du loyer mensuel". Et elle précise qu'elle sera payé par les propriétaires et les locataires.

Dans son projet de loi, Cécile Duflot prévoit également d'encadrer les loyers. " Les loyers ont explosé, plus de 40% en 10 ans en Ile de France. Il faut donc les encadrer. Il y aura un loyer maximum qui sera écrit sur le bail".

Et enfin, la ministre du Logement annonce une mesure qui va faire grincer des dents les professionnels : mettre fin aux frais d'agences trop onéreux. "Un mois de loyer, c'est trop. Le locataire ne doit payer que pour le travail accompli par l'agence".

Cécile Duflot conclue sur les logements sociaux. "Aujourd'hui, il y a un problème de transparence sur l'attribution des logements sociaux. Donc la loi va prévoir un dépôt de dossier unique. Et les gens seront informés de manière régulière sur l'avancement de sa demande".

>> A LIRE AUSSI : Logement: les points clés de la future loi Duflot

Diane Lacaze