BFM Patrimoine

Avec cette méthode, on vend un bien immobilier en moins de 20 minutes

Une nouvelle manière de vendre un bien immobilier.

Une nouvelle manière de vendre un bien immobilier. - Pascal Guyot - AFP

Un notaire a vendu sur internet une maison aux enchères en faisant baisser son prix toutes les 30 secondes pendant 20 minutes. Le premier enchérisseur à déposer une offre remportait le bien. Et la ferme mise en vente a, du coup, été adjugée au prix maximum.

C'est une transaction immobilière hors norme qui a été réalisée jeudi dans l'Ouest de la France. Une maison proposée sur la plateforme Kadran.immo s'est vendue selon le principe de la vente au cadran, utilisée sur les marchés agricoles (fleurs, viande). Le prix de départ de ce corps de ferme de 240 mètres carrés a été fixé à 510.000 euros. Mais à partir de midi, heure à laquelle la vente a débuté, il a baissé toutes les 30 secondes, par palier de 2250 euros, et ce pendant vingt minutes. Les acquéreurs intéressés n'avaient qu'à cliquer dès que le prix affiché leur convenait. Au total, trois offres ont été présentées, dont une au prix initial. C'est donc elle qui a été retenue.

Située dans la commune de Pont-Saint-Martin (Loire-Atlantique), sur un terrain de 30.000 m², cette propriété composée de huit pièces est entourée de nombreuses dépendances et de plusieurs garages, ainsi que d’un parc avec plan d’eau. Bien sûr, son futur propriétaire, comme tous les autres enchérisseurs- ont misé en connaissance de cause. Ils avaient tous disposé de plusieurs semaines pour visiter le bien. Et il leur avait tous fallu s'enregistrer auprès de Maître Vincent Chauveau qui supervise la transaction. Ce dernier a pu ainsi vérifier la validité des justificatifs nécessaires et s'assurer de la viabilité de leur plan de financement. 

Cette maison nantaise s'est vendue sur le principe de la vente au cadran.
Cette maison nantaise s'est vendue sur le principe de la vente au cadran. © -
-
- © -

Pourquoi utiliser cette méthode de vente?

Interrogé par Ouest France, le notaire assure que la vente à prix dégressif est "un bon moyen de déstocker des biens immobiliers. En général, lorsque les maisons ne se vendent pas, c'est qu'elles sont trop chères. Avec la vente au cadran, le prix baisse et permet de rattraper celui du marché". Pour les acquéreurs, "cette enchère numérique permet surtout le temps de la réflexion. Ils n'ont pas à faire une offre immédiatement après avoir visité mais doivent attendre jusqu'au jour de l'ouverture de l'enchère", a-t-il ajouté. 

Comme le rappelle Challenges, le site sur lequel a eu lieu la vente n'en est pas à sa première négociation, mais jusqu'ici il ne présentait que des biens neufs. D'ailleurs, face au succès de ce type d'opérations, un autre logement sera proposé en septembre. 

Si le principe de la vente au cadran n'est pas nouveau, son extension au marché immobilier est relativement récente. Au point qu'il est "difficile à ce stade d'élaborer des statistiques sur ce marché, les transactions étant extrêmement rares voire nulles dans la profession", nous a-t-on expliqué au Conseil Supérieur du Notariat.

En tout cas, cette nouvelle manière de vendre un bien immobilier inspire nos voisins européens. L'an dernier, le site suisse de E-commerce Cronodeal.ch en a fait l'expérimentation. Le portail d’enchères inversées, qui propose aux internautes de fixer eux-mêmes le prix qu’ils sont prêts à payer pour un article (électroménager, cosmétiques, billetterie etc.), a vendu fin 2016 un lot de trois appartements de haut standing d’une surface de 80 m² à louer.

Julien Mouret