BFM Patrimoine

Assurance emprunteur: Allianz et April lancent la bataille contre les banques

Alors que le secteur se prépare à l’ouverture totale du marché de l’assurance emprunteur, les acteurs dégainent tour à tour leurs nouvelles offres.

Alors que le secteur se prépare à l’ouverture totale du marché de l’assurance emprunteur, les acteurs dégainent tour à tour leurs nouvelles offres. - Philippe Huguen - AFP

D'ici quelques mois, tous les emprunteurs pourront changer jusqu'à une fois par an l'assurance de leur crédit immobilier. Les acteurs du secteur sont dans les starting-blocks pour se tailler la part du lion, dans un marché estimé à plus de 5 milliards d'euros.

À partir du 1er janvier 2018, tous les emprunteurs auront la possibilité de résilier annuellement l'assurance de leur prêt immobilier. Une ouverture totale du marché de l'assurance emprunteur qui pourrait changer la donne. En effet, c'est un gros gâteau que vont potentiellement pouvoir se partager les assureurs (traditionnels et alternatifs).

Selon le cabinet McKinsey, sur les 5 ou 6 milliards d'euros de contrats que possèdent aujourd'hui les banques, entre 600 millions et près de 1,5 milliard devraient changer de main grâce à la nouvelle réforme.

À moins d'un an du grand bouleversement, les acteurs du secteur sont dans les starting-blocks. Mercredi, l'assureur Allianz a dégainé une nouvelle offre 100% digitale qui permet de changer de contrat d'assurance en 15 minutes, promettant à ses clients une économie moyenne de 5.500 euros par rapport au contrat proposé par leur banque.

Émergence de nouveaux acteurs

Allianz n'est pas le seul à surfer sur la vague du numérique pour accélérer la mobilité des emprunteurs. Tous les grands assureurs traditionnels s'y mettent. D'ailleurs, il y a une dizaine de jours, c'est April qui lançait son offre en ligne.

Et face à ces professionnels de l'assurance déjà bien installés, on assiste également à l'émergence de nouveaux acteurs dans le domaine de la Fintech. C'est le cas de Zen-up', un spécialiste de l'assurance de prêt immobilier qui propose lui aussi de changer de contrat en quelques clics avec des tarifs de 30 à 50% moins chers que ceux des banques.

Marie Coeurderoy édité par J.Mo.