BFM Patrimoine

Abandonné, ce village normand vit ses dernières heures

L'ex-site Aquatour devenu un repère des street artistes français va bientôt disparaître.

L'ex-site Aquatour devenu un repère des street artistes français va bientôt disparaître. - Capture YouTube

Délaissé par ses promoteurs qui ont fait faillite, le village côtier de Pirou est en cours de destruction définitive. Un appel à projets a été lancé pour y développer commerces et logements.

Triste épilogue pour le village fantôme de Pirou dans la Manche, un lotissement côtier sorti de terre dans les années 1990 mais qui n'a jamais été terminé. Après plus de dix ans de procédures judiciaires où particuliers et artisans ont été lésés par le promoteur immobilier en faillite, il vit ses derniers jours avant sa destruction.

Les premiers travaux de démolition ont débuté ce mardi 22 novembre et vont se poursuivre jusqu'à la fin de la semaine prochaine. Il faut dire que cet ensemble immobilier comprenant une cinquantaine de maisons de vacances avec une vue imprenable sur la mer mais sans électricité, sans eau, ni même une route d'accès, se dégradait un peu plus chaque année. Il devenait même dangereux pour les riverains. L'accès y est d'ailleurs interdit depuis une dizaine de jours et des grilles entourent le lotissement.

-
- © Capture YouTube

Appel à projets pour développer commerces et logements

Le sort du village de Pirou n'est pas encore scellé. Un appel à projets a été lancé par la municipalité pour réaménager ces sept hectares et y développer des commerces et des logements. Pour le mener à bien, une promesse de vente a été actée avec le groupe immobilier Nexity, peut-on lire sur le site Internet de cette commune de près de 1.600 habitants.

Pour ces derniers, la disparition de ce village fantôme est un véritable soulagement. Ce sera également "un moyen de rééquilibrer la plage. La plupart des habitations se développaient plus au sud de la ville", avait déclaré la maire dans le journal Ouest-France. Paysage fantomatique, ce lieu est devenu une friche artistique malgré lui. Il a aussi servi à la sécurité nationale, qui a réalisé en 2014 un exercice grandeur nature de sauvetage de victimes après un séisme.

J.Mo. avec AFP