BFM Business

Le climat des affaires se réchauffe un peu lui !

L'humeur des ménages doit son embellie au retournement de l'immobilier

L'humeur des ménages doit son embellie au retournement de l'immobilier - -

Que disent les réseaux sociaux de l'humeur économique des ménages et des entreprises ? Le moral des chefs d’entreprise comme des consommateurs est, au-delà des à-coups, sur une tendance haussière, incontestable si on regarde nos deux baromètres sur une période de mois.

Le moral des chefs d’entreprise comme des consommateurs est, au-delà des à-coups, sur une tendance haussière, incontestable si on regarde nos deux baromètres sur une période de mois.

Comme ce n’est pas la météo qui peut être à l’origine de ce redressement, quels sont ses moteurs ? Du côté des ménages, l’embellie provient presque exclusivement du retournement du marché de l’immobilier et dans une moindre mesure de la modération de l’inflation.

Au fil des jours, les annonces faites par les grands réseaux d’agences immobilières sur les baisses de prix du mètre carré dans la plupart des grandes villes de France ont un impact très positif sur le moral des ménages : l’écart entre le nombre d’optimistes et de pessimistes atteint 70%, un niveau quasiment record.

Du côté des patrons, le retour (encore modeste) d’un certain optimisme s’explique en partie par les dernières annonces du gouvernement, unilatéralement favorables aux entreprises, qui laissent penser à ces derniers que la page du matraquage fiscal est refermée. Mais attention : les carnets de commandes restent peu garnis.

Retrouvez notre baromètre, Social Ecorama.

Emmanuel Lechypre