BFM Business

L'écart entre les taux d'emprunts de l'Etat et des grandes entreprises augmente

Les grandes entreprises n'ont que partiellement bénéficier du recul des taux sur le marché.

Les grandes entreprises n'ont que partiellement bénéficier du recul des taux sur le marché. - -

L'indicateur élaboré par la société Tikehau et l'Edhec Risk Institute pour BFM Business montre que , sur cinq ans, les entreprises du CAC40 se financent de plus en plus cher sur le marché par rapport à l'Etat.

Signe que 2013 a été une année d’apaisement dans la zone euro, l’écart entre les taux sur les dettes publiques française et allemande s’est encore réduit. Pour l’ensemble de l’année, le coût relatif de la dette de la France par rapport à l’Allemagne s’est élevé à 15,7 milliards d’euros. Soit légèrement moins qu’en 2011 (18,3 milliards) et en 2012 (16,7 milliards), selon l’indicateur exclusif calculé par la société d’investissement Tikehau et l’Edhec Risk Institute pour BFM Business.

Traditionnellement, la différence de charge d’intérêt s’explique par trois principaux facteurs : le montant de dettes émis par chaque pays selon la maturité (effet maturité), la forme de la courbe de taux de chaque pays (effet pente), et le risque de crédit intrinsèque à chaque pays (effet crédit).

Ainsi, la France a tendance à se financer à plus long terme que l’Allemagne. En 2013, 46% des émissions allemandes ont été de maturités inférieures ou égales à 5 ans, contre 21% pour la France. En outre, l’effet crédit est prédominant pour expliquer la différence d’intérêt entre les deux pays.

Le CAC40 derrière l'Etat

Le recul des taux d’intérêt auxquels se finance la France a-t-il entraîné dans son sillage ceux des grandes entreprises françaises ? En partie seulement, montre l’indicateur exclusif de Tikehau et de l’Edhec Risk Institute qui, rappelons-le, sont les seuls à calculer un taux d’intérêt moyen de financement à 5 ans pour les entreprises du CAC40.

En moyenne, le taux auquel le CAC40 a emprunté en janvier s’est établi à 1,58%, son plus bas niveau depuis octobre 2013. Mais l’écart avec le taux payé par l’Etat sur une dette à même échéance s’est creusé à 0,69 point, contre 0,41 point en décembre.

Ecart entre les taux payés par les entreprises du CAC 40 et l'Etat

Emmanuel Lechypre