BFM Business

Madoff : quel recours pour les épargnants français ?

-

- - -

Les épargnants français auraient perdu des centaines de millions d'euros dans le scandale Madoff. Mais il est difficile pour eux d'avoir des infos auprès de leur banque.

Réagissez et témoignez dans le forum placé au bas de cet article

Les épargnants français sont très fortement touchés par le scandale Madoff, ce financier qui a monté une fraude de plus de 50 milliards de dollars. Du côté des autorités de marchés, on avance ainsi le chiffre d'une perte, pour la France, de plusieurs centaines de millions d'euros. Des clients qui ont alors du mal à savoir, auprès de leur banque, à combien se chiffrent leurs pertes personnelles...

Les épargnants, premiers touchés

Frédéric Karel Canoy est avocat et président de l'association syndicale des actionnaires. Son téléphone n'arrête pas de sonner. Petit à petit, il mesure l'ampleur du désastre : « Ça conforte la crainte que j'avais : les vraies victimes ne sont pas des banques comme on avait l'air de le dire, ni de riches clients, mais des épargnants qui ont fait appel à ces Organismes de Placement Collectifs de Valeurs Mobilières OPCVM. »

Un manque d'infos et de conseils

Quels sont alors les recours ? Maître Karel Canoy parle de tromperie et pense que les épargnants pourront se retourner contre les banques et saisir la justice : « Le banquier était-il au courant de ce que faisait Madoff ? Normalement, il devait se renseigner... C'est quand même lui le professionnel. Le juge peut donner raison aux épargnants à partir du moment où il n'y a pas eu d'informations nécessaires, ni de conseils. Les gens ont de l'argent, ils font confiance... Car tout cela est basé sur la confiance. Malheureusement on les a trompés et dupés. C'est une certitude. »

La rédaction