BFM Business

Contre Trump, l'UE dispose de "tout un arsenal", selon Moscovici

Invité de BFMTV et RMC, le Commissaire européen aux affaires économiques a de nouveau assuré que l'Europe était prête à répondre aux éventuelles sanctions commerciales des États-Unis.

"Nous voulons encore éviter l'escalade, mais qui veut la paix prépare la guerre". Invité de BFMTV et RMC, Pierre Moscovici a ainsi résumé la position de l'Union européenne face à la menace de sanctions américaines. Car même si une guerre commerciale ne ferait "que des perdants", l'Europe dispose de "tout un arsenal" pour répondre à Donald Trump.

Face au président américain, qui souhaite durcir les taxes sur l'acier et l'aluminium, l'UE pourrait faire de même sur plusieurs produits importés des États-Unis. Parmi eux, "les oranges, le tabac, ou le bourbon". Des biens qui ont la particularité d'être "fabriqués dans des circonscriptions républicaines" outre-atlantique, a indiqué Pierre Moscovici. Il s'agirait ainsi de mettre la pression sur Donald Trump, d'une part, mais aussi sur les élus de son camp.

L'UE pourrait également mettre en place des "mesures de sauvegarde" consistant à restreindre temporairement les importations européennes d'acier et d'aluminium.

Enfin, Pierre Moscovici n'exclut pas de porter l'affaire devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC), a-t-il indiqué.

Bientôt une proposition pour taxer les Gafa

Pierre Moscovici a confirmé qu'il ferait "d'ici une dizaine de jours" une proposition pour "taxer les géants du numérique". Une proposition qui devra cependant "être acceptée par les 28 États membres de l'UE", a-t-il précisé. Cette taxe pourrait rapporter "plusieurs milliards", a-t-il fait savoir.

Y.D.