BFM Business

Volkswagen démarre 2016 en trombe

Les ventes de Volkswagen ont décollé en janvier.

Les ventes de Volkswagen ont décollé en janvier. - Philippe Huguen - AFP

Au mois de janvier, les ventes du constructeur allemand ont bondi de 12% en France, dans un marché dynamique. Renault, de son côté, réalise une mauvaise performance.

Le marché automobile français a confirmé sa bonne forme en janvier, en attaquant l'année par une hausse de 3,5% des immatriculations, a indiqué lundi le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Le tout alors qu'il a compté un jour ouvrable de moins par rapport à 2015.

Dans un marché qui a crû de 8,6% à jours ouvrables comparables, Volkswagen, en dépit du scandale des moteurs truqués, a connu un bond de 12%. La marque Audi se montre particulièrement performante, avec une hausse de 38,9%. Preuve que le haut de gamme se porte bien, BMW a également progressé de 36,2% (32,7% pour l'ensemble du groupe).

Côté français, PSA Peugeot Citoën a épousé la tendance du marché (+3,2%) tandis que Renault a perdu du terrain (-2,9%), malgré une légère hausse des ventes de Dacia.

Au total, 137.788 voitures particulières neuves ont été mises sur les routes le mois dernier dans l'Hexagone.

Le déclin du diesel se confirme

Le marché automobile français avait déjà nettement repris des couleurs en 2015, avec une hausse de 6,8% sur l'année pour atteindre 1,91 million d'unités.

Autre tendance lourde: le déclin du diesel, qui en janvier n'a convaincu que 51,6% des acheteurs d'automobiles. Sur tout 2015, ce chiffre était de 57,2%, et en 2014 d'encore 63,9%.

En revanche, les voitures électriques ont confirmé leur forme et frôlé la part de 1% du marché le mois dernier à 1.371 unités, un doublement par rapport à janvier 2015.

Y.D. avec AFP