BFM Business

Ventes automobiles: Renault et PSA carburent en mai

Éric Piermont - AFP

Éric Piermont - AFP - Les constructeurs français se sont taillés la part du lion en mai

"Les immatriculations automobiles ont progressé de 22% en mai, en raison de nombreux jours fériés en moins, selon les chiffres des constructeurs. Les marques tricolores font bien mieux que l'ensemble du marché."

C'est une hausse en trompe-l'œil. En mai les ventes automobiles aux particuliers ont bondi de 22,3% par rapport au même mois de 2015, selon les chiffres du comité des constructeurs français d'automobiles, publiés ce mercredi 1er juin.

Sauf que cette progression s'explique en très grande partie par le nombre réduit de jours fériés, les ponts de mai ayant été beaucoup moins nombreux que d'accoutumée. Le mois de mai 2016 a ainsi compté trois jours ouvrés de plus que l'an passé, ce qui fait une sacrée différence.

En données comparables, le CCFA estime ainsi que la hausse des ventes a été limitée à 4%. 175.834 automobiles ont ainsi été vendues dans l'Hexagone.

Les groupes étrangers à la peine

Il faut néanmoins souligner la performance remarquable des constructeurs français sur le cinquième mois de l'année. PSA et Renault affichent ainsi, à eux deux, une hausse de 29% de leurs ventes, bien au-dessus du marché. Le groupe dirigé par Carlos Ghosn signe l'augmentation la plus probante des grands constructeurs, avec des immatriculations en progression de 34%. PSA, pour sa part, a le vent moins en poupe mais fait mieux que le marché (+25,6%), porté par le succès de l'ensemble de ses marques (+30% chez Citroën, +25% chez DS et +23% chez Peugeot).

Les groupes français ont clairement repris du terrain face à leurs concurrents. En mai, leur part de marché (hors Dacia) s'est élevée à 49% contre 47% un an plus tôt.

Les constructeurs étrangers n'ont eux pas su aussi bien tirer profit du rebond de mai (+14,9%). Volkswagen fait deux fois moins bien que le marché (+11%) et Ford, quatrième acteur du marché en France, voit même ses ventes reculer de 1%.

Par ailleurs, selon les données du site Auto Scout 24, le marché de l'occasion a lui progressé de 12,7% au mois de mai. Là aussi en raison des trois jours ouvrés supplémentaires par rapport à mai 2015. Et là encore, les marques françaises sont à l'origine de cette bonne performance, Renault gagnant 23%, Peugeot 18% et Citroën 11%.

J.M.