BFM Business

Vélib’: JCDecaux officiellement écarté, Smoove remporte le marché des vélos en libre-service

JCDecaux qui exploite les Vélib' depuis leur création en 2007 est écarté du nouveau marché.

JCDecaux qui exploite les Vélib' depuis leur création en 2007 est écarté du nouveau marché. - AFP

Le géant publicitaire JCDecaux a officiellement été écarté du nouveau marché des Vélib' par un vote du syndicat mixte Autolib' Vélib' Métropole ce mercredi. La PME montpelliéraine Smoove lui a été préférée.

Vote décisif mais sans surprise du syndicat mixte Autolib’ Vélib’ Métropole ce mercredi. L’organisme qui regroupe Paris et une centaine de communes partenaires a écarté l’actuel détenteur du marché des Vélib’ JCDecaux, au profit du groupement Smoovengo. Les élus de la métropole ont voté à la quasi-unanimité en faveur de la PME montpelliéraine. D'après nos information, la principale différence s'est faite sur le côté financier, il y aurait eu 100 millions d'euros de différence entre l'offre de Smoove et celle de JCDecaux.

Depuis une dizaine de jours, la décision avait déjà été amorcée. Avant d'entériner son choix ce mercredi, le syndicat mixte avait en effet annoncé le 1er avril avoir classé en tête l’offre de Smoovengo.

Inquiétude des salariés

JCDecaux n’a pas attendu la décision officielle pour contrattaquer. Mardi, le géant de l’affichage publicitaire a décidé de déposer un recours en référé devant le tribunal administratif, appuyant ce recours sur une volonté de défendre les 315 emplois de sa filiale Cyclocity. JCDecaux entame ainsi une bataille judiciaire qui pourrait bloquer le futur marché malgré son attribution à Smoove. Le recours étant suspensif, le contrat ne peut être signé avant la décision du tribunal administratif de Paris. Sa décision devrait intervenir d'ici trois semaines mais s'il donnait raison à JCDecaux, la procédure pourrait devoir repartir à zéro. 

Depuis dix jours, JCDecaux reproche au syndicat mixte d’avoir préféré Smoovengo qu’il accuse de "dumping social". Une accusation "infondée" estime la société montpelliéraine qui a promis de privilégier l'embauche des salariés de Cyclocity pour ses futurs recrutements. Smoovengo défend par ailleurs son vélo présenté comme plus léger et plus sécurisé. Le nouveau marché des Vélib' entrera en vigueur en janvier 2018 pour une durée de quinze ans.

Carole Blanchard avec Barthélémy Bolo