BFM Business

Une vente de voitures de collection atteint les 51 millions d’euros à Milan

La vente Duemila Rote s'est tenu à Milan (Italie) le week-end dernier. Les 817 lots se sont écoulés pour 51 millions d'euros.

La vente Duemila Rote s'est tenu à Milan (Italie) le week-end dernier. Les 817 lots se sont écoulés pour 51 millions d'euros. - www.caldicarphoto.com -Simone Caldirola courtesy RM Sotheby's

La vente Duemila Rote s’annonçait comme l’une des plus importantes ventes de l’année en Europe. Avec 51 millions d’euros récoltés sur les 3 jours d’enchères, dans un marché très calme depuis plusieurs mois, elle a tenu toutes ses promesses.

Une collection aussi pléthorique qu’intéressante, un propriétaire poursuivi par la justice italienne pour fraude fiscale, 72 Porsche vendus en même temps, la vente aux enchères de voitures de collection Duemila Rote avait tout du film d’aventures à gros budget. Et avec 51 millions d’euros récoltés le 27 novembre au soir, après trois jours d’enchères, la Duemila Rote se classe définitivement dans la catégorie blockbusters des mises en l’encan.

"L’énergie positive dans la salle n’a pas faiblit du week-end, l’engouement autour des enchères était phénoménal", souligne rappelle Oliver Camelin, expert automobile chez RM Sotheby’s, la maison de vente qui était en charge de la vente. Alors que tous les lots étaient mis à l’encan sans prix de réserve, car la vente avait été demandée par la justice italienne, les prix se sont envolés, supérieurs entre 10 et 50% par rapport aux estimations. La voiture la plus chère a ainsi été adjugée pour 3,416 millions d’euros : il s’agit d’une Ferrari 275 GTB/6C Alloy de 1966. Une Maserati MC12 a elle aussi atteint les 3 millions d’euros (voir notre diaporama ci-dessous).

Très calme depuis le début de l’année, le marché de la voiture de collection a donc repris ses envolées lyriques. Si comme la vente de Rétromobile en début d’année, les chiffres atteints à Milan le week-end dernier sont un peu hors-normes, les conséquences se font déjà sentir. RM Sotheby’s a reçu plus de demandes de ventes comme d’achats depuis lundi dernier.

Pauline Ducamp