BFM Business

Toyota vient au secours de l’usine PSA de Sevelnord

PSA fournira ses premiers véhicules à Toyota à partir du deuxième trimestre 2013.

PSA fournira ses premiers véhicules à Toyota à partir du deuxième trimestre 2013. - -

Après les petites voitures, les deux constructeurs ont décidé d'unir leurs forces sur le segment des utilitaires légers. L’accord de coopération  permet d’assurer l'avenir de l'usine de Sevelnord.

Toyota et PSA Peugeot Citroën viennent de signer un nouvel accord de coopération. Il concerne les véhicules utilitaires à destination du marché européen: les fourgons fabriqués par PSA, dans son usine de Sevelnord située dans le nord de la France, seront achetés par le Japonais afin d’être vendus sous sa propre marque. Deux modèles sont concernés: le Peugeot Expert et la Citroën Jumpy. PSA fournira ses premiers véhicules à partir du deuxième trimestre 2013.

Ce partenariat offre une bouffée d’oxygène à l’usine de Sevelnord et ses 2700 salariés. Le site souffrait d’une surcapacité chronique. Les quelques milliers de véhicules qui vont désormais être assemblés sur ses chaînes pour Toyota vont permettre d’y remédier.

Améliorer la compétitivité de Sevelnord

Mais pour assurer sa pérennité, le groupe PSA a déjà annoncé qu’il devait améliorer la compétitivité de l'usine. Une ultime condition qui donne lieu actuellement à des négociations entre la direction et les syndicats de PSA. Et selon une source interne au groupe automobile, elles sont en bonne voie.

L’accord entre PSA et Toyota prévoit également une collaboration autour de la conception de la prochaine génération de véhicules. Les deux groupes se montrent confiants car, selon un communiqué commun, cette collaboration devrait se poursuivre au-delà de 2020.

Cependant, aucune prise de participation ni de production commune ne sont envisagées, précisent les deux partenaires.

Mathieu Sevin et BFMbusiness.com