BFM Business

Scandale Volkswagen: ce que vont toucher les Américains concernés 

"Un accord a été conclu entre les autorités américaines et le constructeur allemand, afin d'indemniser les propriétaires de véhicules équipés du logiciel truqueur. "

Voilà une sérieuse étape de franchie dans le long chemin de croix de Volkswagen. Le groupe allemand et les autorités américaines sont parvenus, dans le délai fixé par la justice, à définir les grandes lignes d'un accord d'indemnisation des propriétaires de quelque 600.000 véhicules concernés par le trucage des tests anti-pollution, rapporte en effet l'agence Reuters

Le constructeur devrait donc déclarer jeudi au juge fédéral de San Francisco chargé de l'affaire qu'il accepte de racheter jusqu'à 500.000 voitures et utilitaires équipés d'un moteur diesel de 2,0 litres, sur lequel un logiciel de trucage a été installé à l'insu des automobilistes comme des autorités.

3 milliards de dollars pour les clients Volkswagen

Volkswagen pourrait aussi devoir accepter de modifier les véhicules diesel concernés si les autorités américaines approuvent le processus de modification qu'il proposera ultérieurement. Il n'est toutefois pas certain que l'EPA, l'autorité fédérale américaine de protection de l'environnement, jugera ces véhicules modifiables. 

Selon le quotidien allemand Die Welt, le constructeur automobile versera en outre 5.000 dollars (4.400 euros) au propriétaire de chacun des quelque 600.000 véhicules concernés. Soit une addition avoisinant les 3 milliards de dollars.

Le juge avait donné le mois dernier jusqu'au 21 avril à Volkswagen et aux autorités de régulation de l'environnement pour parvenir à un accord.

Y.D.