BFM Business

Roissy: ADP veut construire un nouveau terminal d'ici 10 ans

Si rien n'est fait, l'aéroport de Roissy sera au maximum de ses capacités en 2025.

Si rien n'est fait, l'aéroport de Roissy sera au maximum de ses capacités en 2025. - -

La principale préoccupation est d'éviter la saturation du premier aéroport de France. Aéroport de Paris devrait prendre en charge la construction d'un nouveau terminal à Roissy d'ici 10 ans dont le coût devrait dépasser le milliard d'euros.

Aéroport de Paris (ADP) se penche sur l'avenir de Roissy, qui doit faire face à l'augmentation du trafic passager. L'aéroport parisien doit être en mesure d'accueillir 30 millions de passagers supplémentaires par an au milieu des années 2020.

Ce terminal 4 pourrait être implanté au Nord du terminal 2E dédié aujourd'hui aux vols longs courriers d'Air France. Un enjeu majeur pour Aéroport de Paris car si rien n'est fait, l'aéroport de Roissy sera au maximum de ses capacités en 2025. Le coût de cette extension devrait dépasser le milliard d'euros. La décision devrait être prise d'ici à 2020.

Bientôt le CDG Express

Ce chantier s'inscrit dans un vaste plan de réaménagement de la plateforme. En même temps que ce nouveau terminal, Roissy devrait enfin disposer de son CDG Express, une navette ferroviaire directe entre l'aéroport et Paris.

Enfin parallèlement ADP compte accélérer la modernisation des installations actuelles. Seul moyen pour Paris de rester dans la course face aux autres hubs européen, comme Heathrow et Francfort.

Mathieu Sevin