BFM Business

Renault affiche des ventes en hausse de 4,7% au premier semestre

Renault a affiché une baisse de ses ventes hors Europe de 9% au premier semestre.

Renault a affiché une baisse de ses ventes hors Europe de 9% au premier semestre. - -

Le marque au losange a vendu pour près de 1,4 million de véhicules sur les six premiers mois de l'année, selon les chiffres publiés ce lundi 7 juillet. Le succès de Dacia et de certains modèles en Europe permettent au groupe de compenser le ralentissement des ventes dans les pays émergents.

Les marchés émergents ralentissent et Renault s'adapte. Ce lundi 7 juillet, le constructeur au losange a publié ses résultats commerciaux pour le premier semestre 2014. Globalement, le groupe dirigé par Carlos Ghosn affiche des ventes en hausse de 4,7% par rapport aux six premiers mois de 2013.

Mais ce chiffre masque des disparités importantes. En Europe, Renault progresse de 18%, soit presque trois fois plus que l'ensemble du marché (6,5%). Hors Europe le groupe recule de 9%, car les ventes sont "impactées par les crises économiques ou financières sur ses principaux marchés émergents", justifie Renault.

"Le groupe est impacté par la baisse des marchés en Algérie, en Turquie, ou encore en Argentine, en Russie, au Brésil, avec un fléchissement qui s'accentue dans ces pays, et en Inde", poursuit le constructeur.

Du coup les ventes hors Europe ne représentent plus que 43% du total, contre 50%, il y a un an.

La Clio, troisième véhicule vendu en Europe

"Au premier semestre 2014, en Europe, les ventes de la marque Renault sont en croissance grâce à Clio et Captur. Dacia est la marque de la Région qui progresse le plus fortement. Ces performances permettent d’effacer l’impact de la baisse de nos principaux marchés émergents et de maintenir le groupe dans sa dynamique de croissance", conclut le directeur commercial de Renault, Jérôme Stoll, cité dans un communiqué du groupe.

Selon les chiffres du groupe, la Clio reste d'ailleurs le véhicule le plus vendu en France, et le troisième en Europe.

Concernant les perspectives du marché, Renault indique toujours prévoir, pour l'ensemble de l'année 2014, une hausse des ventes de 3 à 4% en Europe et de 1% pour la France. Le groupe confirme ses propres objectifs à savoir améliorer ses parts de marchés en Europe et augmenter de ses volumes mondiaux, qui avaient atteint 2,63 millions de véhicules l'an dernier.

J.M.