BFM Business

Pourquoi American Airlines retarde la réception de ses Airbus A321neo

Un avion de la compagnie American Airlines. (image d'illustration)

Un avion de la compagnie American Airlines. (image d'illustration) - Rhona Wise - AFP

Affectée par le rebond des prix du pétrole, la compagnie américaine a décidé d'ajourner la livraison de 22 nouveaux appareils et de réduire ses vols afin d'améliorer sa rentabilité.

Americain Airlines vient d'affronter son "trimestre le plus difficile" depuis 2013, année de sa fusion avec US Airways. Le bénéfice net de la première compagnie aérienne américaine par revenus a chuté au deuxième trimestre de 34,5% à 566 millions de dollars, principalement à cause d'une hausse de 10,25% des coûts, selon un communiqué.

Les dépenses liées au kérosène, dont les prix évoluent à leur plus haut depuis plus de trois ans, ont progressé de 700 millions de dollars par rapport à la même période l'an dernier. La facture sera de plus de deux milliards de dollars de plus pour l'ensemble de l'année, a prévenu l'entreprise.

Par conséquent, "les résultats 2018 seront inférieurs à l'an dernier", conclut American Airlines, qui ne table plus que sur un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du nord, compris entre 4,50 dollars et 5 dollars. L'objectif était de 5 à 6 dollars auparavant, tandis que les analyses espéraient 4,75 dollars.

Le chiffre d'affaires trimestriel d'American Airline a diminué de 3,7% à 11,64 milliards de dollars, affecté également par des perturbations chez une filiale, PSA Airlines, qui ont conduit à des annulations de vols. "Ce trimestre est peut-être le plus difficile trimestre pour l'équipe d'American depuis la fusion avec US Airways en 2013", a reconnu le PDG Doug Parker. 

Les nouveaux appareils seront livrés plus tard 

Pour limiter les dégâts dans les prochains mois, American Airlines va prendre une série de mesures destinées à économiser 1,2 milliard d'ici 2021. Une des mesures phare de cette cure d'austérité forcée est le report de la livraison de 22 appareils A321Neo qui devaient lui être livrés en 2019, 2020 et 2021. American Airlines va également ralentir le rythme d'augmentation de ses vols, dans l'espoir de pouvoir augmenter ses tarifs. 

La compagnie ne prévoit plus qu'une hausse de 3,3% de ses capacités au troisième trimestre, en baisse de 0,6% comparé aux précédentes prévisions, et de 1,6% au quatrième trimestre, en recul de 1%. Sur l'année, American Airlines prévoit d'augmenter ses vols de seulement 2,2% en dépit de la forte demande en cours dans le transport aérien.

Toutes ces mesures devraient se traduire par une croissance des résultats dès 2019, a insisté Doug Parker, lors d'une conférence téléphonique de présentation des résultats aux analystes. Le dirigeant a également vanté la décision d'American Airlines d'autoriser, à compter du 5 septembre, ses passagers à monter à bord avec un bagage cabine et un accessoire personnel sur les vols intérieurs pour rivaliser avec les compagnies low-cost. Jusqu'à présent, les voyageurs devaient choisir entre les deux

A.M. avec AFP