BFM Business

Pollution: les explications de PSA après la perquisition

-

- - Philippe Huguen - AFP

Après avoir été perquisitionné, PSA livre ses explications. La semaine dernière le constructeur avait annoncé avoir fait l'objet d'une perquisition de la répression des fraudes dans le cadre des tests de pollution faits par la Commission Royal à la suite du scandale Volkswagen. La DGCCRF expliquait avoir détecté des anomalies sur trois véhicules.

Ce lundi, Gilles Le Borgne, le directeur R&D du groupe a donné davantage de détails, comme le rapporte Reuters. Sur les 15 véhicules de PSA testés par la Commission Royal, trois modèles issus de l'ancienne génération Euro 5 ont affiché des dépassements supérieurs à la limite de 10%. Ce que Gilles Le Borgne explique "par le choix de critères ne reflétant pas l'optimisation des véhicules du groupe pour les trajets urbains" indique Reuters.

Un quatrième véhicule issu de la nouvelle génération de diesel (norme Euro 6) a lui dépassé l'écart considéré comme acceptable de 5 fois la norme de 80 milligrammes de dioxyde d'azote par km sur les tests en route. Ce dernier résultat est considéré comme étant "incompréhensible" par Gilles Le Borgne qui a demandé au ministère de refaire ces tests.

J.M.