BFM Business

Picardie: le trafic ferroviaire reprend progressivement

BFM Business

Le trafic ferroviaire perturbé vendredi matin en Picardie, en raison du droit de retrait exercé par des contrôleurs à la suite d'une agression jeudi soir, a commencé à reprendre progressivement à partir de midi, a annoncé la communication régionale de la SNCF.

Le trafic fortement perturbé depuis 5 heures ce matin, avec deux trains sur trois qui roulaient environ, "va revenir à la normale dans l'après-midi, ayant commencé à reprendre progressivement à 12 heures, a déclaré à l'AFP un porte-parole de la SNCF. Le mouvement touchait aussi certaines liaisons entre Amiens et Paris ou Lille, a-t-il précisé.

Renforcement de la présence policière

Les contrôleurs ont été reçus par la direction de l'établissement des contrôleurs d'Amiens et "des mesures, comme un renforcement de la présence policière, vont être prises", a-t-il ajouté.

Jeudi soir, dans un train assurant la liaison entre Paris et Saint-Quentin, une femme qui voyageait en première classe sans billet a insulté, craché puis agressé un contrôleur. Une équipe de la police ferroviaire est intervenue pour la faire descendre en gare de Compiègne. Le contrôleur, qui souffre de blessures légères, a déposé plainte. La femme habite Paris, a indiqué la SNCF.

A. D. avec AFP