BFM Business

Paris ouvre sa première gare RER depuis 14 ans

L’aménagement de la gare RER Rosa Parks, dans le XIXe arrondissement, s’est étendu sur cinq années, de 2011 à 2015.

L’aménagement de la gare RER Rosa Parks, dans le XIXe arrondissement, s’est étendu sur cinq années, de 2011 à 2015. - Jacques Demarthon-AFP

La gare parisienne Rosa Parks sur la ligne E du RER a coûté 130 millions d'euros. Elle a été cofinancée par la ville de Paris et la région Ile-de-France. La dernière gare RER ouverte dans la capitale datait de 2001.

La SNCF continue d'améliorer son réseau ferré francilien. Depuis hier, dimanche 13 décembre, une nouvelle gare, sur la ligne E du RER, dessert Paris intra muros. C'est la première du genre depuis la mise en service en 2001, de la gare Bibliothèque François-Mitterrand, sur le RER C, dans le 13e arrondissement de Paris.

Baptisée Rosa Parks, cette nouvelle gare SNCF est située dans le nord-est de la capitale, près de la porte d'Aubervilliers (XIXe arrondissement). Ce quartier était jusqu'à présent mal desservi par les réseaux ferrés classiques (métro, RER, train). Elle offre un troisième arrêt parisien sur la ligne E du RER, après Magenta/Gare du Nord et Haussmann/Saint-Lazare, situées respectivement à 3 et 7 minutes.

Un chantier complexe qui a duré 5 ans

Cette mise en service referme une parenthèse de cinq années de travaux compliqués sur la ligne E (ex-Éole). Sa construction a été soumise à une contrainte de taille : ne pas perturber la circulation ferroviaire. 

La création de la nouvelle gare de 1.300 mètres carrés et de son quai central de 225 mètres de long et de 15 mètres de large, a nécessité de modifier et reconstruire les voies ferrées sur un tronçon long de 1,5 kilomètre. Les opérations modifiant les circulations ferroviaires ont dû être programmées trois ans à l’avance.

Les travaux, réalisés par la SNCF, ont coûté 130 millions d'euros financés par la région (51,2%), la ville de Paris (25,7%) et l'État (22,7%). Reliant Saint-Lazare à Chelles et Villiers-sur-Marne à l'Est de Paris, le RER E voit passer 342.000 voyageurs par jour. A terme, Rosa Parks devrait accueillir 85.000 voyageurs par jour.

Frédéric Bergé