BFM Business

Panne informatique: Bristish Airways essaye de reprendre ses vols

Des perturbations sont encore à prévoir ce dimanche.

Des perturbations sont encore à prévoir ce dimanche. - William Edwards - AFP

La compagnie aérienne a dû annuler tous ses vols au départ des aéroports londoniens samedi à la suite d'une panne informatique. Ce dimanche, elle compte reprendre ses vols mais affirme qu'il y aura encore des perturbations.

British Airways compte reprendre, ce dimanche, ses vols au départ de Londres, avec un retour à la normale à Gatwick et la majorité de ses vols assurés depuis Heathrow. La compagnie aérienne précise que des perturbations seront encore enregistrées après la panne informatique de la veille, les appareils et les équipages n'étant pas positionnés aux endroits prévus dans son réseau mondial.

Seuls les voyageurs ayant une réservation confirmée peuvent se rendre dans les deux aéroports et vérifier sur place site si un départ est bien prévu, ajoute la compagnie.

British Airways avait dû annuler tous ses vols samedi au départ des aéroports londoniens suite à une panne informatique, en plein week-end de grands départs, laissant au sol des milliers de passagers. Dans une vidéo postée sur Twitter, le directeur général Alex Cruz a précisé que l'incident était lié à "un problème d'alimentation électrique", et n'avait aucun lien avec "une quelconque cyberattaque".

Colère sur les réseaux sociaux

Cette panne est survenue le premier jour d'un week-end prolongé, le lundi étant férié au Royaume-Uni, traditionnellement synonyme de grands départs. Les usagers n'ont pas manqué d'exprimer leur colère sur les réseaux sociaux. "Une journée de perdue. Aucune annonce, on reste bloqués sur le tarmac de l'aéroport. Merci British Airways - Week-end bousillé", a ainsi tweeté Paul DuBois à l'aéroport d'Heathrow.

La compagnie s'est excusée sur son compte Twitter et tentait de répondre aux nombreux voyageurs excédés. "Nous travaillons dur pour proposer d'autres vols aux clients qui devaient s'envoler aujourd'hui", a indiqué la compagnie dans un communiqué. Ceux qui ne pourront pas partir "se verront proposer un remboursement" a-t-elle assuré.

Plus tôt dans la journée, British Airways avait demandé à ses clients de "ne pas se rendre" dans les deux aéroports, les terminaux étant déjà "extrêmement encombrés". Un photographe de l'AFP a pu constater en fin de journée que de nombreux voyageurs se pressaient en dehors de l'aéroport d'Heathrow au milieu de leurs bagages. L'entrée de l'aéroport était interdite d'accès pour des raisons d'"hygiène et de sécurité", selon des voyageurs interrogés. La compagnie avait déjà subi d'autres pannes informatiques en 2016, causant des retards importants aux mois de juillet et septembre.