BFM Business

Opel, Peugeot et Citroën: scepticisme autour d'une éventuelle fusion

Une éventuelle fusion entre Opel et Peugeot-Citroën ne serait pas forcément une bonne nouvelle pour le groupe français

Une éventuelle fusion entre Opel et Peugeot-Citroën ne serait pas forcément une bonne nouvelle pour le groupe français - -

Ce serait la dernière piste à l'étude : un rapprochement entre Opel, filiale européenne de Général Motors, et la division automobile de PSA, soit Peugeot et Citroën. Une information qui suscite de nombreuses interrogations.

De la pure intox. C'est ce qu'a confié à BFM Business une source interne au groupe français. Selon elle, cette information de fusion entre Opel, Peugeot et Citroën n'est ni plus ni moins qu'un moyen de torpiller l'alliance entre Général Motors et PSA. Malgré l'apparente unité de la famille, certains véhiculeraient ces rumeurs pour semer le trouble...

En outre, du côté des analystes on se montre sceptique. Certains doutent de l'intérêt d'une co-entreprise entre deux constructeurs mal en point et trop dépendants du seul marché européen. L'un de ces analystes est même catégorique: si un tel scénario devait se réaliser, il serait suivi d'une importante réduction des capacités de production des trois marques en Europe.

Un autre analyste du secteur automobile nous confie que ce serait peut-être là l'occasion pour GM de se débarrasser d'Opel... qui ne serait donc pas franchement un cadeau pour PSA.

Mathieu Sévin