BFM Business

Nouveau Peugeot 2008 : la recette idéale ?

Le nouveau SUV Peugeot 2008 à tout pour séduire... y compris la clientèle d'autres modèles approchants, comme le 3008 à qui il ressemble beaucoup.

Le nouveau SUV Peugeot 2008 à tout pour séduire... y compris la clientèle d'autres modèles approchants, comme le 3008 à qui il ressemble beaucoup. - Peugeot

Peugeot vient de présenter la nouvelle version d'un de ses best-sellers, le 2008. Un engin qui tente de s'inscrire à 100% dans les tendances du moment.

Renouveler un best-seller est toujours un défi délicat pour un constructeur automobile. Surtout quand on sait que la précédente version du Peugeot 2008 a été produite à plus d'1 million d'exemplaires. C'est pourquoi Peugeot n'a pas pris de risque, et mis dans cette nouvelle version l'ensemble des ingrédients des succès actuels de la marque. Le tout en le faisant construire dans son usine la plus productive, celle de Vigo en Espagne, où il a officiellement été dévoilé mercredi.

Bien évidemment, c'est un SUV. Alors que la précédente version avait encore un pied dans ce qu'on a longtemps appelé les « Crossovers » (mélanges de compacte, de break et de 4x4), le 2008 est un pur SUV, au point de ressembler véritablement à un modèle légèrement réduit de l'autre modèle a succès du constructeur, le 3008. Mais il s'agit de rester le plus actif possible sur le segment de marché le plus porteur du moment.

Solutions technologiques éprouvées

Le reste de son esthétique reprend beaucoup des éléments de style de la nouvelle compacte 208, avec un look racé et ses fameux phares additionnels en « dents de sabre ». Son intérieur, notamment la planche de bord, est également le même que celui qu'on retrouve dans la 208. Une vraie filiation esthétique, mais technique aussi, puisque le 2008 est construit sur la même plate-forme modulaire CMP que la nouvelle compacte de Peugeot. Une plate-forme qui a aussi été utilisée pour construire la DS3 Crossback, premier modèle à l'avoir étrennée.

Les systèmes d'aide à la conduite et les éléments de confort sont également repris de la 208 et de la 508, notamment la conduite semi-autonome de niveau 2. Là également, Peugeot a pioché dans les composants maison qui ont fait la renommée des modèles les plus récents.

Électrification active

Les motorisations elles aussi seront fidèles aux tendances du moment. 3 types de moteurs essence et 2 diesel BLueHDI, disponibles avec la boite 8 vitesses EAT, garantissant des consommations et des taux d'émissions de CO2 parmi les plus bas du marché.

Mais le 2008 sera également disponible en version 100% électrique, grâce à l'utilisation de la plate-forme et du groupe moteur qu'on retrouve aussi sur la e208 et la DS3Crossback E-Tense. Le moteur de 100 kW (136 ch), couplé à une batterie de 50 kW/h, lui garantit 310 km d'autonomie, et sera rechargeable entre 5 et 8h sur une wallbox et une quinzaine d'heure sur une prise de courant ordinaire.

Risque de doublons ?

SUV moyen, motorisation sobre ou 100% électrique, style Peugeot... le nouveau 2008 a-t-il le potentiel pour devenir un best-seller au point d'égaler sa précédente version? Sans doute, même si commence à se poser, au sein même de la gamme du constructeur, la question des doublons. Car la taille de la 2008 a augmenté d'une génération à l'autre, au point que les dimensions de l'engin sont tout à fait comparables à celles du 3008, de catégorie supérieure... A une dizaine de centimètres près !

C'est donc du côté de l'équilibre prix/prestations encore une fois que tout va se jouer pour Peugeot, qui poursuit tranquillement, échelon par échelon, l'évolution de sa gamme. Mais si la demande s'oriente résolument vers les SUV compacts-moyens, répondant à la fois à la demande du public, et aux normes environnementales, le marketing va devoir savamment gérer les équilibres pour éviter que les différents modèles et catégories ne se cannibalisent... le principal risque à court terme pour Peugeot étant que le nouveau 2008 ne vienne sérieusement empiéter sur la clientèle du 3008. Réponse en janvier prochain, avec le lancement commercial du 2008.