BFM Business

Marwan Lahoud: "l'A400M est l'avenir du transport militaire aérien"

Marwan Lahoud au micro de BFM Business

Marwan Lahoud au micro de BFM Business - -

Le directeur de la stratégie et du marketing d'EADS a été interviewé par BFM Business, ce lundi 30 septembre. Il est revenu sur les objectifs de son groupe concernant l'A400M, un modèle dont la première livraison a été célébrée ce lundi.

L'A400M à l'honneur. Ce lundi 30 septembre, EADS a officialisé la première livraison de son avion de transport militaire à la France sur le site d'Airbus Military à Séville, en Espagne.

Cet appareil atterrit avec quatre années de retard et un surcoût de 6,2 milliards d'euros. Les commandes prévoient 174 livraisons dont 50 à destination de la France.

Interviewé par BFM Business ce même jour, Marwan Lahoud, le directeur de la stratégie et du marketing du groupe, a expliqué qu'EADS a d'importantes ambitions pour ce modèle à l'export.

Quels sont les objectifs pour l'A400M?

"Il s'agit maintenant de viser le vaste monde. L'exportation est très importante pour cet avion. Nous avons une chance: il est seul sur son créneau. Or ce créneau est étendu puisqu'il couvre à la fois la logistique et la tactique, et remplace donc beaucoup d'autres types d'appareil".

En quoi cet A400M est particulier?

"Il est l'avenir du transport aérien militaire. L'A400M est un avion à la fois logistique et tactique. C'est un avion qui va vivre sur les trente et quarante prochaines années. Cet avion est polyvalent et transporte des charges qui correspondent aux opérations du futur. En comparaison, ses prédécesseurs sont des avions du passé, de la guerre froide".

Les activités de Défense vont-elles prendre davantage de poids ?

"Le "mix" civil-défense est important mais nous n'avons plus cette obsession de l'équilibre. Aujourd'hui le civil est porteur, nous devons en profiter. Ce qui nous importe le plus est de livrer au marché ce que nous lui avons promis".

Pour l'avenir, regardez-vous des acquisitions à court terme?

"Aujourd'hui la priorité des priorités est la performance opérationnelle. Ce qui compte donc est d'arriver aux résultats promis,avec, en 2015, les 10% (de marge opérationnelle ndlr).Ce dernier objectif est la priorité du management d'EADS".

J.M.