BFM Business

Les négociations entre Renault et ses syndicats "ne doivent pas s'apparenter à du chantage"

BFM Business

L'entourage d'Arnaud Montebourg a réagi aux informations rapportées par les syndicats de Renault.

"Les discussions qui sont en cours actuellement chez Renault doivent évidemment respecter le dialogue social et donc la méthode des négociations et, en aucun cas, ne s'apparenter à du chantage", a-t-on rapporté du côté du ministère du Redressement productif.

Les syndicats ont,en effet, indiqué que la direction du constructeur menace de fermer deux sites français si aucun accord de compétitivité n'est trouvé au sein du groupe.

Si le compte-rendu des syndicats devait s'avérer exact, "il y a là un problème de méthode", a estimé l'entourage d'Arnaud Montebourg.

BFMbusiness.com et AFP