BFM Business

Les jeunes Français achètent plus de voitures... et pas que d'occasion

Les Millenials restent "la classe d’âge qui a la plus forte croissance" en termes d'achat de voitures neuves, en 2017, selon AAA DATA.

Les Millenials restent "la classe d’âge qui a la plus forte croissance" en termes d'achat de voitures neuves, en 2017, selon AAA DATA. - Renault

Le marché du neuf a été plus dynamique l’an dernier chez les 18/34 ans que chez les acheteurs plus mûrs. Même si en termes de volume de vente, les "Millenials" privilégient les véhicules d'occasion.

Si certains se demandent s’ils ont vraiment encore besoin de passer le permis de conduire, avec la multiplication des applications de VTC, car-sharing, et l’arrivée des voitures autonomes, les "Millenials" (les jeunes âgés de 18 à 34 ans) achètent pourtant encore des voitures. Et pas que d'occasion. Ce goût pour les autos qui sentent encore le neuf est même une tendance montante.

Plus de dynamisme chez les jeunes acheteurs 

Selon des chiffres compilés par notre partenaire spécialiste de la donnée automobile, AAA DATA, les achats de voitures neuves chez les "Millenials" se sont révélés plus dynamiques en 2017 qu’en 2016. Avec des achats de voitures neuves en hausse de 2,8%, c’est " la classe d’âge qui a la plus forte croissance", résume AAA DATA. Le reste du marché du neuf n’a progressé lui que de 2,25%.

"Cette étude prouve que les efforts, réels, des constructeurs pour établir une nouvelle relation avec les jeunes générations commencent à payer, expliquait en octobre Guillaume Crunelle, associé en charge de l’automobile chez Deloitte à La Tribune. Celle-ci est fondée sur la digitalisation des relations commerciales qui permet d'interagir avec des clients qu'ils ne touchaient pas jusque-là. Ils ont également conçu des produits qui répondent davantage aux besoins de l'époque; enfin, les offres de financement compétitives contribuent également à ce succès".

C’est bien là la clé. En effet, AAA Data relève que les jeunes acheteurs privilégient la location longue durée, sous la forme de loyer mensuel. Ils peuvent ainsi accéder à une voiture neuve, au lieu d'un modèle d'occasion, voire même privilégier une petite premium.

Ils étaient ainsi 27,7% à avoir choisi cette formule du LOA, contre seulement 18,2% pour les 35 ans et plus. Ces derniers préfèrent en effet largement payer comptant ou à crédit (69,6%) contre seulement 55,3% des 18/34 ans.

En volume, beaucoup de modèles d'occasion

En volume cependant, les achats de voitures neuves sont majoritairement le fait de conducteurs plus âgés, les jeunes se tournant plutôt vers l’occasion. Selon une étude de l’Argus, les 18/30 ans se tournent à 64% vers le véhicule d’occasion, quand les plus de 61 ans choisissent eux à 56% une voiture neuve.

"Les jeunes n’en ont tout simplement pas les moyens, rappelait en début de semaine dans Les Echos Flavien Neuvy, président de l’Observatoire Cetelem de l’Automobile. Et lorsqu’ils décident de passer à l’acte, ils préfèrent se faire plaisir avec une voiture d’occasion à leur goût plutôt qu’une voiture neuve qui ne leur plaît pas".
Pauline Ducamp