BFM Business

Les cars "Macron" ont engrangé 40 millions d'euros

La loi Macron a libéralisé le marché des autocars.

La loi Macron a libéralisé le marché des autocars. - Jean-Philippe Ksiazek - AFP

Le marché des autocars a été libéralisé en août 2015. Depuis cette date, 3,8 millions de passagers ont été transportés.

Les compagnies de transport par autocars ont réalisé un chiffre d'affaires cumulé de 40 millions d'euros en onze mois, selon un bilan arrêté à fin juin et diffusé jeudi par le régulateur du rail et de la route, l'Arafer. Sur ces 40 millions d'euros de recettes, 19 millions ont été enregistrées au deuxième trimestre de cette année, précise l'Autorité de régulation des activités ferroviaire et routières sur son site internet.

Cette croissance exponentielle correspond à celle du nombre de voyageurs: 3,4 millions entre août 2015 et juin 2016, dont 1,5 million rien qu'au printemps dernier. Début août, pour le premier anniversaire de sa loi "croissance et activité" qui a libéralisé le marché, le désormais ex-ministre de l'Économie Emmanuel Macron indiquait que 3,8 millions de passagers avaient été transportés en un an.

193 villes desservies

Le nombre de villes desservies est passé en trois mois de 150 à 193, les liaisons Lille-Paris, Lyon-Paris et Paris-Rouen restant les plus fréquentées.

L'Arafer, qui publiera un bilan plus détaillé le 15 septembre, ne précise pas si de nouveaux emplois ont été créés dans le secteur au deuxième trimestre. Le régulateur en avait dénombré 1.200 fin mars, quand Bercy avançait le nombre de 1.500 début août.

D. L. avec AFP