BFM Business

Le PDG d'Airbus évite de se prononcer sur les déboires de Boeing

BFM Business

Fabrice Brégier, le PDG d'Airbus reste prudent. Interrogé, ce jeudi 17 janvier, sur les soucis que rencontre Boeing, grand rival d'Airbus: "trop tôt pour analyser la décision de la FAA (Federal Aviation Authority)".

Cette dernière autorité a interdit de manière temporaire dans la nuit de mercredi à jeudi tous les vols de Boeing 787 Dreamliner à travers le monde. En cause : une succession d’incidents dont des problèmes de batterie rencontrés notamment au Japon.

A ce titre, Fabrice Bréguier a indiqué que son futur long courrier l'A350 possédait une architecture différente de celle du Dreamliner. Il a également déclaré qu'Airbus "étudiera" pour ce nouvel appareil toute "recommandation" de la FAA sur le Dreamliner.

BFMbusiness.com et AFP