BFM Business

Le marché automobile français s'enfonce encore

Les immatriculations de voitures neuves ont largement baissé au premier semestre 2013.

Les immatriculations de voitures neuves ont largement baissé au premier semestre 2013. - -

Le nombre d'immatriculations de voitures neuves a chuté de 11,3% lors du premier semestre 2013, selon les chiffres publiés lundi 1er juillet par le CCFA. C'est bien pire qu'attendu par les professionnels du secteur.

Le marché automobile pensait avoir touché le fond. Mais si l'on en croit les chiffres du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), publiés lundi 1er juillet, celui-ci continue sa chute.

Les immatriculations de voitures neuves en France ont en effet reculé de 9% en juin, et de 11,3% sur les six premiers mois de 2013. Au début de l'année, les professionnels tablaient pourtant sur une baisse de 5% environ.

PSA Peugeot Citroën a vu ses ventes baisser de 9,5% le mois dernier et de 14,3% sur les six premiers mois de l'année, selon un communiqué. Le groupe Renault (marques Renault et Dacia) s'en sort mieux avec un recul de 3,6% en juin et de 8,1% au premier semestre.

"On est probablement en train de toucher le fond"

Toutefois, le marché automobile français semble proche de son point bas, selon Patrick Blain, le président du CCFA. D'après lui, ce dernier devrait se contracter de 8% environ sur l'ensemble de l'année.

"Au mois de juin, le marché des commandes a l'air de se stabiliser, c'était la même chose en mai (...) donc on est probablement en train de toucher le fond", a-t-il déclaré au cours d'une conférence de presse.

"Nos indicateurs nous permettent de conforter cette prévision (de -8% sur l'ensemble de l'année), qui suppose une stabilisation sur le deuxième semestre", a-t-il ajouté.

Y. D.