BFM Business

Lagardère veut faire réexaminer le projet de fusion entre BAE et EADS

BFM Business

Lagardère, actionnaire de référence d'EADS, s'estime lésé par les conditions financières de la fusion envisagée avec le fabricant d'armes britannique BAE Systems. Il a donc appelé lundi la direction du groupe à un réexamen du projet.

"Lagardère estime, à ce stade, insatisfaisantes les conditions de rapprochement entre EADS et BAE", souligne le groupe français dans un communiqué, invitant "la direction exécutive d'EADS à engager sans attendre l'indispensable réexamen du projet de rapprochement (...), en prenant mieux en compte l'ensemble des intérêts de l'actionnariat français de contrôle d'EADS".

BFMbusiness.com