BFM Business

La visite d’Obama au Vietnam ravit Boeing

Barack Obama est actuellement en visite au Vietnam, autrefois ennemi des États-Unis.

Barack Obama est actuellement en visite au Vietnam, autrefois ennemi des États-Unis. - Luong Thai Linh - AFP

"Le concurrent d’Airbus a reçu une commande de 100 appareils 737 MAX 200 de la part de la compagnie Vietjet, en marge de la visite du président américain dans le pays."

Si les visites diplomatiques se traduisent souvent par de juteux contrats, celui-ci l'est particulièrement. La compagnie aérienne vietnamienne Vietjet a en effet annoncé lundi l'achat de 100 Boeing 737 MAX 200 pour un montant de 11,3 milliards de dollars, en marge d'une visite de Barack Obama dans le pays communiste.

Un responsable de la Maison Blanche a confirmé le contrat qui permettra de soutenir "60.000 emplois aux États-Unis" parmi d'autres signés lors de la visite de Barack Obama.

Ces avions ont été conçus par Boeing avec à l'esprit la clientèle des compagnies à bas coûts, qui devraient représenter 35% des capacités aériennes en avions monocouloirs d'ici 2033.

Vietjet, une compagnie en pleine expansion 

Cette configuration de l'appareil permet d'ajouter des sièges supplémentaires et de porter la capacité maximale à 200 sièges contre 160 dans la configuration la plus fréquemment réclamée pour les monocouloirs de ce type.

Les 737 MAX 200, dérivés du 737 MAX 8, promettent en outre de réduire jusqu'à 20% la consommation de carburant par siège comparé aux plus performants des monocouloirs actuellement sur le marché.

Lancée fin 2011, Vietjet est en pleine expansion: fin 2015, la compagnie avait signé au salon aéronautique de Dubaï un contrat d'achat de 30 monocouloirs A321 pour un montant de 3,6 milliards de dollars.

La compagnie privée, qui a déjà conquis plus de 25% des vols intérieurs vietnamiens, bouscule fortement le transporteur national Vietnam Air.

Y.D. avec AFP