BFM Business

L'unique vol entre Paris et la Guyane annulé ce mardi

L'unique vol Paris-Cayenne ne sera pas assuré par Air France mardi.

L'unique vol Paris-Cayenne ne sera pas assuré par Air France mardi. - Eric Piermont - AFP

Alors qu'une grève générale est toujours en cours en Guyane, Air France a annoncé que le seul vol entre Paris et Cayenne ne pourrait pas être assuré ce mardi, pour des raisons de sécurité.

Air France a annulé l'unique vol entre Paris et Cayenne prévu mardi, en raison d'un niveau de sécurité "pas suffisant" pour les avions gros-porteurs, du fait de la grève générale en cours dans le département d'outremer.

Le niveau de sécurité "n'est pas suffisant pour qu'on puisse venir se poser" en Guyane avec le Boeing 777 effectuant la liaison depuis Paris-Orly, a ainsi déclaré un porte-parole. "Les autorités de l'aéroport Félix Eboué (de Cayenne, ndlr) ne peuvent pas assurer les services aéroportuaires nécessaires", notamment "en matière de secours et de lutte contre l'incendie", a-t-il expliqué. L'avitaillement de l'appareil, en particulier en carburant, n'est pas non plus garanti.

Seule compagnie à proposer un vol ce mardi depuis la métropole, Air France a choisi de ne pas l'assurer, une décision "induite par la situation locale".

Reprendre la liaison "le plus tôt possible"

Une "grève générale illimitée" a en effet débuté lundi dans le département d'outremer, à l'appel de 37 syndicats réunis au sein de l'Union des travailleurs guyanais (UTG), dont les revendications portent notamment sur la sécurité, la santé, l'énergie et l'école.

Les liaisons aériennes depuis Paris, suspendues depuis dimanche, feront l'objet d'un nouveau point de situation mardi, mais "on ne se projette pas à plus de 24 heures", a ajouté le porte-parole d'Air France, affirmant que la compagnie a pour "objectif d'aller à Cayenne le plus tôt possible, mais pas à n'importe quel prix".

A l'inverse, le vol régional reliant Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) à Cayenne via Fort-de-France (Martinique), annulé lundi, sera de nouveau opéré mardi, car "le niveau de sécurité permet d'accueillir les appareils de plus petite capacité" utilisés sur cette ligne.

Y.D. avec AFP