BFM Business

L'Inde aurait enfin acheté des Rafale

La France et l'Inde sont en négociations depuis 2012.

La France et l'Inde sont en négociations depuis 2012. - Anne-Christine Poujoulat - AFP

Après trois ans de négociations, New Delhi aurait signé un contrat ferme pour l'achat de 24 avions, selon la presse indienne. Mais aucune confirmation du côté de Dassault Aviation.

Depuis 2012 que Dassault Aviation attendait cela. L'Inde aurait enfin signé un contrat ferme pour l'achat de Rafale, selon le quotidien Times of India. Le journal, qui utilise le conditionnel, cite des sources du ministère de la Défense indien. Une information qui n'a pas été confirmée du coté français.

Si la nouvelle est bonne, elle est tout de même à relativiser. En effet, New Dehli aurait signé pour 24 avions, contre 126 prévus à la base.

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait rencontré mardi à New Delhi son homologue indien pour relancer les négociations.

Des négociations de longue haleine

Le gouvernement de Narendra Modi, arrivé au pouvoir en mai, soufflait le chaud et le froid sur l'avancée de ces discussions complexes portant sur l'achat de 18 appareils fabriqués en France et 108 autres en Inde sous la conduite du groupe public HAL.

Le ministre indien de la Défense, qui assurait en décembre vouloir résoudre "de manière accélérée" les points de blocage, avait évoqué pour la première fois fin 2014 l'éventualité d'un échec en assurant que le recours aux avions de chasse russe Sukhoi était une option.

La semaine dernière, la France a signé avec l'Egypte le premier contrat d'exportation de l'avion de combat de Dassault, portant sur 24 exemplaires.

D. L.