BFM Business

Ghosn estime que le marché automobile européen va rester à l'arrêt jusqu'en 2016

Carlos Ghosn est pessimiste sur l'avenir du marché automobile européen

Carlos Ghosn est pessimiste sur l'avenir du marché automobile européen - -

Le patron de Nissan n'anticipe pas de reprise du marché automobile européen avant l'exercice clos en mars 2016. Pour cette année, le groupe prévoit de vendre 720.000 véhicules en Europe.

Ce n'est pas la première fois qu'il le dit. Pourtant l'annonce reste rude. Carlos Ghosn ne prévoit pas de reprise du marché automobile européen pour bientôt. En début d'année, le président de Renault avait déclaré que les ventes automobiles ne progresseront pas en Europe au cours des trois ou quatre prochaines années.

Aujourd'hui, vendredi 10 mai, il annonce que Nissan Motor n'anticipe pas de reprise du marché automobile européen avant l'exercice clos en mars 2016. Le constructeur automobile japonais, allié de Renault, prévoit de vendre 720.000 véhicules en Europe lors de l'exercice en cours contre 660.000 en 2012-2013

Fitch pessimiste

Le niveau de 100 yens pour un dollar est neutre pour le groupe, a estimé Carlos Ghosn lors de la présentation des résultats annuels. "Ce n'est ni un vent contraire, ni un vent arrière", a-t-il dit.

En janvier, l’agence de notation Fitch avait publié une note particulièrement pessimiste sur l’avenir du marché automobile en Europe. Elle estimait qu’il n'y aura pas de reprise sur le continent avant la fin de la décennie.

L'agence allait même plus loin : "il n'est pas certain que les ventes retrouvent un jour leur sommet de 1999" écrivent ses analystes. 1999 avait été une année record avec plus de 15 millions de voitures vendues en Europe.

Diane Lacaze