BFM Business

Fin du conflit à Brittany Ferries

BFM Business

Les syndicats ont signé lundi le protocole d'accord. Il était proposé par la direction de la Brittany Ferries, après consultation du personnel embarqué dimanche qui a dit oui à 58,68%.

Près de 1.300 salariés, le personnel navigant à l'exception des officiers, étaient appelés dimanche à voter par téléphone jusqu'à minuit à cette consultation organisée par l'intersyndicale CGT et CFDT.

Les syndicats CGT et CFDT avaient refusé de signer ce texte mercredi, dénonçant un "ultimatum" ne permettant pas de consulter le personnel, et un "lock-out": la direction de la Brittany Ferries a immobilisé ses huit navires le 21 septembre, alors que les salariés grévistes, qui ont perturbé le trafic pendant 24 heures jusqu'à immobiliser plusieurs ferries, avaient voté la reprise du travail.

Les navigants en grève protestaient contre un plan de retour à la compétitivité annoncé en juin par la compagnie maritime confrontée à des difficultés financières et à une perte de 70 millions d'euros.

BFMbusiness.com et AFP