BFM Business

Eurotunnel: Bruxelles somme Paris et Londres d’abaisser les tarifs

Bruxelles trouve les tarifs Eurotunnel trop élevés.

Bruxelles trouve les tarifs Eurotunnel trop élevés. - -

La Commission européenne a menacé Paris et Londres d’une action en justice, ce jeudi 20 juin, si les deux pays ne baissaient pas les tarifs d’Eurotunnel imposés aux compagnies ferroviaires pour utiliser le tunnel sous la Manche. Bruxelles estime qu'ils devraient être deux fois moins élevés.

Deux mois, voilà le délai que la Commission européenne accorde à la France et à la Grande-Bretagne pour baisser les tarifs d’accès au tunnel sous la Manche pour les trains. Ce jeudi 20 juin, Bruxelles a mis en garde les exploitants d’Eurotunnel: si les prix ne sont pas revus à la baisse, la justice sera saisie, et des sanctions financières pourraient tomber.

4.320 euros par train et par trajet

"Les frais d’accès pour le trafic passagers et fret sont bien plus élevés que nécessaire", a affirmé un haut fonctionnaire européen. Eurotunnel facture actuellement 4.320 euros par trajet aux trains Eurostar au titre des frais de réservations, et 16,60 euros aux passagers par déplacement.

"Le tunnel sous la Manche n'est pas utilisé à pleine capacité en raison de cette tarification excessive", a expliqué le commissaire européen aux Transports, Siim Kallas, dans un communiqué. Selon Bruxelles, ces tarifs devraient être deux fois moins chers, et constitue un obstacle au développement du fret ferroviaire.

Cela explique le faible trafic du tunnel, qui est utilisé à seulement 43% de sa capacité. Les tarifs prohibitifs expliquent pourquoi "un plus grand volume de marchandises est transporté par la route", a souligné Siim Kallas.

Amende ou indemnisation, les Etats payeront

De son côté, Eurotunnel explique ces coûts élevés pour financer les charges de construction. Un argument que rejette la Commission, qui affirme que les coûts de financement d’Eurotunnel ont baissé après une dépréciation en 2007.

L’exploitant du tunnel sous la Manche a prévenu que "si des modifications de la concession devaient intervenir dans un sens défavorable aux intérêts" des actionnaires de groupe, il "demanderait aux Etats une légitime indemnisation, calculée sur la période allant jusqu'en 2086, terme de la concession".

Bientôt des trains de la Deutsche Bahn

De plus, l’accord qui réserve à la SNCF et la Deutsche Bahn la moitié du trafic du tunnel pour une durée de 65 ans enfreint les règles communautaires, estime Bruxelles.

Le marché du transport de passagers par le tunnel a été ouvert à la concurrence au 1er janvier 2010. Mais seule Eurostar, filiale de la SNCF, fait circuler des trains pour le moment. La semaine dernière, la Deutsche Bahn a reçu le feu vert pour faire circuler ses trains de passagers.

A l’ouverture de la Bourse de Paris, ce jeudi, le titre Eurotunnel perdait plus de 3% en réaction à cette déclaration.

A LIRE AUSSI:

>> Chiffre d'affaires record pour Eurotunnel

>> Londres va interdire les départs depuis Douvres pour les ferrys Eurotunnel

A.D avec agences