BFM Business

Europcar : en route vers les US

Une opération porteuse pour Europcar qui s’inscrit dans le cadre d’un vaste plan de déploiement international répondant au nom de Shift 2023.

Une opération porteuse pour Europcar qui s’inscrit dans le cadre d’un vaste plan de déploiement international répondant au nom de Shift 2023. - AFP

Le loueur de voitures coté à la Bourse de Paris vient d’annoncer le rachat de l’américain Fox Rent A Car. Une implantation sur le premier marché mondial qui devrait lui permettre de booster d’autant plus sa croissance.

Cette acquisition s’inscrit dans le cadre d’une stratégie minutieusement orchestrée et marque, en réalité, le point d’orgue du développement à l’international du loueur tricolore. Dans un communiqué publié mardi 6 août, la présidente du directoire d'Europcar Mobility Group, Caroline Parot, a détaillé l’ampleur ainsi que l’enjeu de l’opération. Laquelle opération vient supplanter un partenariat qu'Europcar avait noué avec le loueur américain Advantage qui ne sera pas renouvelé l’an prochain. 

« Fox Rent A Car sera la plate-forme de nos futurs développements aux USA, nous donnant accès au plus important marché mondial, ainsi que la capacité à servir nos clientèles corporate et loisirs de façon globale, partout où nous opérons, en direct, via nos franchisés et nos partenaires chinois, indiens, japonais et canadiens », a déclaré la dirigeante. En principe, l’acquisition portera sur 100% du capital des trois fondateurs. Et l’enjeu se révèle de taille puisque Fox Rent A Car est aujourd’hui implanté dans 15 des 25 plus grands aéroports américains.

18 000 véhicules

De fait, si Europcar a jeté son dévolu sur le loueur américain c’est aussi parce que ce dernier s’avère attractif à plus d’un titre. D’abord compte tenu de son positionnement de « qualité au meilleur prix », précise le loueur tricolore, mais également parce qu’il dispose d’une flotte conséquente qui avoisine les 18 000 véhicules. 

En outre, l'entreprise américaine connaît une forte dynamique de croissance organique (+6,4 % par an entre 2013 et 2018). L’an passé, elle a réalisé un chiffre d'affaires évalué à 280 millions de dollars.

Savamment orchestrée

Une opération qui apparaît donc porteuse et prometteuse pour Europcar et qui s’inscrit dans le cadre d’un vaste plan de déploiement international répondant au nom de Shift 2023 initié dès 2017. Un plan qui repose sur des acquisitions et qui a commencé avec le rachat du groupe espagnol Goldcar il y a deux ans, puis avec celui de l’allemand Buchbinder.

En principe, l’acquisition de Fox Rent A Car devrait être « la dernière du programme transformationnel de fusions-acquisitions », précise la gouvernance d’Europcar. Et l’objectif est clair. Il est même limpide comme de l’eau de roche : il s’agit d'atteindre 4 milliards d'euros de chiffre d'affaires d’ici 2023 avec 15 millions de clients actifs.

Un pari qu’il conviendra donc de relever dans les années à venir mais qui, avec l’acquisition de Fox Rent A Car, se fonde sur un marché annuel (celui des voyageurs en direction des Etats-Unis) qui représente déjà à lui seul 2,5 milliards de dollars. Celui des Américains en visite en Europe étant, lui, évalué à 1 milliard de dollars.

Julie Cohen-Heurton