BFM Business

EADS/BAE: les dernières heures d'attente

EADS et BAE doivent dire s'ils prolongent la négociation de fusion

EADS et BAE doivent dire s'ils prolongent la négociation de fusion - -

Les deux groupes pourraient annoncer ce mercredi, avant l'ouverture de la Bourse de Londres, s'ils demandent ou non un report de la date butoir.

Dernières heures de suspence pour EADS et BAE. Le ministre de la Défense britannique Philip Hammond a déclaré mardi s'attendre à ce que les deux groupes annoncent, ce mercredi 10 octobre, avant l'ouverture de la Bourse de Londres, s'ils sollicitent ou non un report de la date-limite fixée pour les négociations en vue de la fusion des deux groupes.

"Je pense que les sociétés ont à présent une compréhension très claire des positions et des exigences des gouvernements concernés", a-t-il dit, lors d'une réunion de l'Otan à Bruxelles.

Des négociations parties pour durer

La maison mère d'Airbus, et le groupe britannique de défense ont jusqu'à 16h00 GMT (soit 18 heure à Paris) pour annoncer les modalités détaillées de leur fusion ou, plus probablement, demander l'autorisation de poursuivre les négociations ou renoncer à leur projet, annoncé le 12 septembre après des fuites dans la presse.

D'après des rumeurs, s'il y a demande de prolongation, elle pourrait être de 28 jours. La réponse définitive pourrait donc être repoussée au 7 novembre.

Diane Lacaze