BFM Business

Dieselgate: nouvelle facture pour Volkswagen

-

- - SAUL LOEB / AFP

Le dieselgate va coûter à Volkswagen 5,5 milliards d'euros de plus en 2018.

Depuis le début de l'affaire, la note ne cesse de gonfler, les dépenses pour couvrir les litiges judiciaires qui opposent le constructeur à des actionnaires et des consommateurs mais aussi pour couvrir les pénalités et autres amendes: dépassaient déjà les 27 milliards d'Euros. Et la facture va encore s'alourdir. Selon Frank Witter, directeur financier du constructeur automobile allemand, les conséquences du scandale du dieselgate vont coûter à Volkswagen 5,5 milliards d'euros supplémentaires en 2018, environ deux milliards d'euros en 2019, et probablement autour d'un milliard en 2020.

Plus de 11 millions de véhicules construits par le groupe étaient concernés à travers le monde. Rachat de véhicules, réparations et autres amendes: la facture a rapidement gonflé. Le groupe avait admis avoir équipé ces voitures d'un logiciel fraudeur, entraînant la démission de son patron de l'époque, Martin Winterkorn.

En 2015, le groupe accusait le coup et avait concédé des pertes de près de 1,6 milliard d'euros. Depuis, le groupe enchaîne les records. Volkswagen a réalisé un bénéfice net de 11,35 milliards d'euros pour l'exercice 2017, contre 5,14 milliards en 2016. Sur les neuf premiers mois de l'année 2018, le bénéfice net s'élève déjà à 9,3 milliards d’euros.

Sandrine Serais