BFM Business

Des couchettes dans la soute: l'idée d'Airbus pour mieux dormir dans l'avion

VIDÉO - Zodiac Aerospace et Airbus ont conçu des modules de couchettes qui pourront être placées avant chaque vol dans les soutes d'abord des A330 puis de certains A350. Les compagnies aériennes pourraient ainsi proposer ces lits en supplément à leurs passagers qui n'ont pas la chance de voyager en business.

Des espaces de couchage pour passagers dans les soutes d'avions commerciaux? Cela paraît fou et pourtant c'est ce projet inédit qu'ont dévoilé ensemble Airbus et Zodiac Aerospace, mardi 10 avril, à Hambourg à l'occasion d'un salon professionnel.

Conçus comme des modules susceptibles d'occuper l'espace actuel des conteneurs à bagage, ces couchettes "seront interchangeables avec des containers cargo classiques et pourront être modifiés lors du temps de rotation régulier" précisent les deux partenaires. En clair, elles seront amovibles et pourraient ainsi être installées pour des vols de nuit et retirées ensuite pour laisser la place au transport de marchandises, activité que les compagnies aériennes ne gèrent pas seulement avec des avions dédiées au fret. 

Des couchettes inspirées de celles où dort l'équipage

Cette innovation repose sur l'expérience d'Airbus et de Zodiac Aerospace dans la production d'espaces de repos conçus et déjà utilisés par le personnel navigant. Des espaces de repos auxquels n'ont pas accès les passagers existent en effet déjà dans la plupart des avions de ligne long-courrier. Installés au-dessus de la cabine des passagers ou dans les soutes, ils sont destinés aux hôtesses et stewards qui, peuvent, par roulement, dormir lorsque la distribution des repas est terminée. Sur ces avions, les pilotes disposent également de couchettes situées près du cockpit.

Ces dispositifs d'aménagement pour les passagers, incluant des couchettes et, si les compagnies le souhaitent, des salles de réunion ou des espaces bureau, seront commercialisés à partir de 2020. Dans un premier temps, ces modules ne pourront être installés que dans les A330. Mais Airbus précise que les modèles déjà livrés pourront être réaménagés pour équiper les modèles déjà exploités par les compagnies. Et ce n'est qu'un début. "La possibilité d'offrir de tels compartiments de repos à bord de l'A350 XWB est également étudiée", assurent l'avionneur européen et l'équipementier français, filiale du groupe de haute technologie Safran.

-
- © Ces nouveaux modules passagers seront interchangeables avec des containers cargo classiques et pourront être modifiés lors du temps de rotation régulier. Zodiac Aerospace

La structure de l'avion équipé de d'espace de repos en soute sera inchangée. Le plancher cargo de l’avion et le système de chargement des containers ne seront pas affectés, les modules accroissant juste la polyvalence des avions de ligne commerciaux, vantent Airbus et Zodiac Aerospace. 

En revanche, pour pouvoir être commercialisés, ces modules devront obtenir les certifications de sécurité nécessaires pour faire voyager en soute des passagers, sachant que durant les phases de décollage et d'atterrissage, l'accès à ces espaces ne sera évidemment pas autorisé. Compte tenu du fait que la plupart des compagnies offrent déjà à leurs passagers voyageant en première ou en business des sièges inclinables à l'horizontale, il est probable que ces couchettes seront commercialisées sous forme de suppléments. 

"Nous avons déjà reçu des avis très positifs de la part de plusieurs compagnies aériennes ayant testé nos premières maquettes", a déclaré Geoff Pinner, directeur des programmes cabine et cargo d'Airbus

Déjà, en novembre 2016, le PDG du groupe Air France-KLM, Jean-Marc Janaillac, avait évoqué la possibilité d'offrir aux passagers voyageant en classe éco de prendre place dans des couchettes installées en soute ou au-dessus de la cabine. Une offre destinée d'abord à la compagnie Joon, présentée comme un laboratoire d'innovations et qui a démarré ses activités en décembre. Cette compagnie exploite pour le moment des A340 qui ne sont pas concernés par les modules conçus par Zodiac. Mais elle a commandé une dizaine d'A350 à Airbus, qui, eux pourraient, à terme, intégrer ces modules couchettes.

Frédéric Bergé